Partager:

HCC - EHC Winterthur 3-1 - Le HCC enfile son bleu de travail

01 oct 2019 Résumé

On ne change pas une équipe qui gagne, c'est un peu l'adae qui a prévalu dans la tête de Mika Kvarnström au moment de composer son équipe. C'est en effet l'alignement qui avait terminé le match à Sierre qui allait affronter Winterthur ce soir. Pour obtenir un 4ème succès de rang, le HCC se devait de faire attention aux banlieusards zürichois qui devaient réagir après deux lourdes défaites devant leur public. Ceux-ci pouvaient d'ailleurs compter sur Steve Mason, transféré de Rapperswil dans la journée.

1er tiers

Après un round d'observation de 90 secondes, les locaux se créaient leur première occasion, par Philip Ahlström, qui avait le temps de s'avancer dans le camp adverse, sans toutefois concrétiser cette action. Ce sont par la suite Tim Coffman et Brett Cameron qui se mettaient en évidence. A la 4ème, Zack Torquato était envoyé sur le banc pour un coup de canne, offrant ainsi au HCC une première situation spéciale. Malgré deux belles occasions, les hommes de lieu n'en profitaient pas. A noter encore que les visiteurs gâchaient une grosse occasion en contre. A la 7ème, c'est Sam Grezet qui était prié d'aller faire en tour sur le banc des punis, aussi pour un coup de canne. Après 67 secondes, Philip Wetzel envoyait le puck hors zone et rejoignait son collègue. Le boxplay tenait son rang malgré un siège en règle et pouvait compter sur Christophe Bays pour terminer le travail. Le HCC allait avoir une seconde opportunité alors que Mischa Bleiker accrochait un adversaire (11ème). Le HCC avait du mal à se montrer dangereux sur cette séquence. Les minutes suivantes étaient plus brouillonnes et le public n'avait pas grand-chose à se mettre sous la pupille. Les coaches allaient devoir réorganiser tout cela à la première pause.

2ème tiers

C'est malheureusement un début de tiers assez identique à la fin du premier qui nous était présenté. En ne concrétisant pas sa domination, le HCC s'exposait aussi aux contres zürichois. Il fallait attendre la 27ème pour voir, enfin, une belle action du HCC avec Adam Hasani à sa conclusion,  mais dont le tir était dévié du biscuit par Tim Guggisberg. Dans l'enchaînement ou presque, Mike Küng retenait un joueur chauxois et se faisait logiquement punir. La séquence de power-play était interrompue à 22 secondes de son terme, les juges de ligne estimant à tort que le HCC avait joué en surnombre. Dès le retour au jeu du joueur puni, Daniel Carbis enlevait nettement trop son tir, alors que le but était vide (29ème). Un but de raccroc à ce moment-là du match aurait été accueilli comme il se doit. Déjà puni auparavant, Mike Küng remettait ça peu après la mi-match. Le HCC peinait à s'organiser face à l'agressivité des visiteurs. C'est au moment où Winti se retrouvait au complet qu'Alain Miéville ouvrait enfin la marque en logeant le puck dans la toile d'araignée. Dans la minute suivante, Brett Cameron se montrait trop altruiste en voulant faire une passe à Tim Coffman plutôt que d'essayer de conclure seul. C'est à la 35ème que Makai Holdener allait donner deux longueurs d'avance à ses couleurs, concluant ainsi une belle phase entamée par Alain Miéville parti de son camp de défense. C'est par chance que Winterthour allait réduire la marque à la 38ème, Steve Mason, mettant au fond un puck qui avait été dévié après un envoi de Michael Roos. Avant de prendre le 2ème thé, le HCC venait de recevoir un avertissement sans frais. Il faudra se méfier durant le 3ème tiers et prendre le large dès que possible pour éviter une peau de banane.

3ème tiers

Début de tiers identique au précédent, un festival de mauvaises passes et d'approximations. Il fallait un petit miracle pour que le HCC n'encaisse pas l'égalisation à la 48ème. Deux minutes plus tard, Kevin Kühni se faisait punir par Madame Wiegand pour une obstruction sur un adversaire. Heureusement et à défaut d'autre chose, le boxplay fonctionnait. Le HCC frôlait encore une fois l'égalisation à la 56ème et une échauffourée faisait suite à une action confuse. Les arbitres ne sévissaient pas. La même action se déroulait quelques secondes plus tard, mais devant les buts de Tim Guggisberg cette fois. Michel Zeiter prenait un temps mort à 108 secondes de la fin de la période et sortait son gardien pour un 6ème joueur de champ. Onze secondes plus tard, Brett Cameron inscrivait le 3ème.

Ce sont donc 3 points, certes laborieux, mais trois points quand même. Comme quoi, même en jouant mal, le HCC engrange une 4ème victoire de rang.

 

HC La Chaux-de-Fonds - EHC Winterthur 3-1 (0-0; 2-1; 1-0)

Patinoire des Mélèzes, 1406 spectateurs

Arbitres : M. Staudenmann et Mme Wiegand, assistés de MM. Huguet et Steenstra

Buts

  • 32'05 Miéville (Bogdanof, Barbero) 1-0
  • 34'55 Holdener (Miéville) 2-0
  • 37'12 Mason (Roos) 2-1
  • 58'23 Cameron (Carbis, Coffman, but vide) 3-1

Pénalités

HCC : 3 x 2' (Grezet, Wetzel, Kühni)

EHCW : 4 x 2'

Equipes

HCC : Bays (Rytz); Jaquet, Zubler; Kühni, Barbero; Ahlström, Wollgast; Fontana; Carbis, Coffman, Cameron; Schmidt, Tanner, Holdener; Hasani, Miéville, Augsburger; Grezet, Wetzel, Bogdanoff; Dubois

EHCW : Guggisberg (Gianola); Küng, Guerra; Pozzorini, Roos; Blaser, Schmutz; Raggi, Bleiker; Brace, Torquato, Monnet; Lazarevs, Alihodzic; Allevi; Bozon, Mason, Hess; Wieser, Diem, Zahner

Notes

HCC sans Hofmann (surnuméraire), Iglesias (blessés), Cervino, Voirol, Bouchareb (pas convoqué)

EHCW sans Kobach, Hänggi, Homberger (blessés), Forrer, Sigg (surnuméraires)

Simon Barbero est fêté pour son 250ème match en ligue nationale.

Tim Guggisberg et Christophe Bays sont désignés meilleur joueur de chaque équipe