Partager:

GCK Lions - HCC 4-5 tab : au bout du suspense

01 déc 2019 Résumé

C'est dans le glacial KEK de Küssnacht que le HCC se rendait ce dimanche après-midi avec pour but de gagner et de reprendre la 7ème place à leur adversaire du jour. Compte tenu de l'effectif chaux-de-fonnier, je n'aurais jamais cru devoir écrire cela durant cette saison 2019/2020, mais la glorieuse incertitude du sport est ainsi faite. Mika Kvarnström composait son équipe de la même manière que contre Ajoie, à l'exception d'une rocade en attaque entre Roman Karaffa et Daniel Carbis.

Face à une équipe qui venait de battre Olten et Langenthal, le HCC allait devoir faire preuve de discipline, de discernement et de patience.

1er tiers

Entrées rapidement dans le vif du sujet, les deux équipes se lançaient  à l'assaut des buts adverses, sans grand danger pour les portiers il est vrai. A la 6ème, le HCC allait devoir évoluer avec un homme de moins durant 5 minutes, Patrick Zubler ayant commis une faute sur Willy Riedi, lequel laissait quelques centilitres de sang sur la glace, d'où la sanction suprême à l'encontre du défenseur chauxois, même si celle-ci s'avérait finalement sévère, la charge du no 19 ayant été faite de l'épaule. Malgré une présence quasi-constante des joueurs zürichois dans leur camp, les visiteurs allaient se retrouver au complet sans que Marco Mathis n'ait été mis en danger. A la 12ème, un essai de Viktor Backman était renvoyé par le poteau. Au quart d'heure, Ramon Tanner avait une grosse occasion, mais son tir en backhand était renvoyé par Robin Zumbühl sans que celui-ci ne sache trop comment. A l'entame de la 17ème, c'était au tour du HCC de se retrouver en power-play, après une faute de Marc Geiger. C'est juste au retour du joueur puni des GCK que le HCC allait ouvrir la marque par Tim Coffman, lequel concluait une action initiée par lui-même et après un premier essai mal capté par le gardien zürichois. A 40 secondes de la première sirène, Yannick Brüschweiler était puni pour avoir fait trébucher Daniel Carbis. L'attaquant aurait pu lui aussi subir une sanction plus sévère en raison d'un genou trop ouvert. Le power-play ne durait que 13 secondes puisque Makai Holdener se faisait punir pour un coup de canne.

2ème tiers

L'entame du tiers médian était à l'avantage du HCC qui allait encore se retrouver avec un homme de plus (24ème), alors que Marc Geiger était une nouvelle fois puni pour un check dans le dos de Frédéric Iglesias. Le joueur prenait donc logiquement une pénalité supplémentaire de 10 minutes. Dès le retour au jeu de son substitut, les GCK se retrouvaient avec un homme de moins en raison d'une faute de Justin Sigrist. Le HCC n'en profitait une nouvelle fois pas malgré 2 ou 3 beaux schémas. Cette stérilité allait se payer à la 29ème, lorsque les locaux égalisaient par l'intermédiaire de Kaj Suter. Le HCC allait encore une fois bénéficier de l'indiscipline adverse alors que Leonardo Fuhrer commettait une faute sur Adam Hasani (31ème). A 5 secondes du terme de la punition, le HCC allait bénéficier d'un autogoal inscrit par Bryan Peter, après une passe latérale de Lou Bogdanoff qui se voyait ainsi créditer du but. Le match s'intensifiait alors et les actions fusaient de chaque côté, mais ce sont toutefois les GCK qui se créaient les plus grosses occasions. Ceux-ci allaient finalement être récompensés alors que Ryan Hayes égalisait à la 38ème, les arbitres s'apprêtaient d'ailleurs à punir le HCC. A 90 secondes de la 2ème pause et alors que les arbitres allaient encore sévir contre le HCC, les GCK prenaient l'avantage par Noah Meier lequel parvenait à glisser le puck entre les jambière de Marco Mathis. A 45 secondes de la sirène, c'est Kevin Kühni qui se faisait punir alors que Nelson Chiquet partait seul affronter Marco Mathis. L'attaquant zürichois réclamait un pénalty que Mme Wiegand lui refusait. le HCC venait de payer son inefficacité en supériorité numérique. La pause de 18 minutes allait être utile aux homme de Mika Kvarnström pour retrouver leurs esprits.

3ème tiers

Même si le HCC tuait le reste de la pénalité, on sentait  une sorte de fébrilité. A la 25ème, Makai Holdener était stoppé par Patrick Sidler, lequel écopait d^'un pénalité majeure en raison du sang qui coulait une nouvelle fois. Le HCC allait donc devoir profiter de ces 5 minutes. Alors que les visiteurs peinaient à s'insstaller durab lement dans le camp adverse, Lou Bogdanoff se faisait l'auteur d'une obstruction et subissait  les foudres arbitrales. Tim Coffman allait bénéficier d'un rebond accordé par Robin Zumbühl pour égaliser à 4 contre 4 (48ème). C'est Adam Hasani qui allait redonner l'avantage aux siens à la 56ème, après un travail de récupération d'Alain Miéville. Les lionceaux jetaient alors leurs forces dans la bataille et étaient à deux doigts d'égaliser. A la 58ème, Alain Miéville commettait une faute sur le topscorer et se faisait punir. A 39 secondes du terme de la pénalité, Antonio Rizzello allait trouver la faille de la ligne bleue, le puck ayant rebondi devant Marco Mathis. Les protagonistes allaient devoir se départager au-delà du temps réglementaire.

Prolongations

Chaque équipe avait ses chances de passer l'épaule. A 30 secondes du terme, Michael Liniger demandait un temps mort. Mais ce sont les tirs de pénalités qui allaient décider du sort de la rencontre.

Tirs de pénalités

  • Miéville - arrêt Zumbühl
  • Brüschweiler - arrêt Mathis
  • Coffman - 0-1
  • Backman - poteau
  • Karaffa - 0-2
  • Suter- arrêt Mathis
  • Hasani - arrêt Zumbühl
  • Simic - raté

 

 

GCK Lions - HC La Chaux-de-Fonds 4-5 tab (0-1; 3-1; 1-2; 0-0; 0-1)

KEK de Küssnacht, 230 spectateurs

Arbitres : Mme Wiegand et M. Kaukokari, assistés de MM. Nater et Rebetez

Buts

  • 18'10 Coffman 0-1
  • 28'53 Suter (Berni, Sidler) 1-1
  • 32'32 Bogdanoff (Kühni, 5c4) 1-2
  • 37'16 Hayes 2-2
  • 38'30 Meier 3-2
  • 47'25 Coffman (Iglesias, Tanner, 4c4) 3-3
  • 55'19 Hasani (Miéville) 3-4
  • 58'24 Rizzello (5c4) 4-4

Pénalités

GCK  : 5 x 2' + 1 x 5' + PM (Sidler)

HCC : 4 x 2' (Holdener, Kühni, Bogdanoff, Miéville)   1 x 5' + PM (Zubler)

Equipes

GCK : Zumbühl (Zurrer); Büsser, Braun; peter, Geiger; Sidler, Meier; Widmer; Chiquet, Backman, Hinterkircher; Brüschweiler, Sigrist, Simic; Riedi, Fuhrer, Hayes; Rizzello, Suter, Berni; Puide

HCC : Mathis (Ritz); Jaquet, Zubler; Kühni, Iglesias; Fontana, Wollgast; Ahlström, Barbero; Karaffa, Coffman, Holdener; Carbis, Tanner, Augsburger; Hasani, Miéville, Bogdanoff; Schmidt, Wetzel, Grezet

Notes

GCK sans Andersson, Burger (blessés) Mathew, Hardmeier (surnuméraires)

HCC sans Bays, Voirol, Cameron (blessés), Dubois, Hofmann (surnuméraires), avec Karaffa (lic. B Bienne)

Coffman et Backman sont désignés meilleur joueur de chaque équipe