Partager:

EHC Viège - HCC : un bon point et quelques regrets

11 oct 2020 Résumé

Après sa large victoire de vendredi, le HCC se déplaçait dans le magnifique écrin de la Lonza Arena de Viège pour y affronter les toujours redoutables pensionnaires des lieux. C’est sans Roman Karaffa que Thierry Paterlini composait son équipe, l’attaquant chauxois ayant rejoint Tanner, Acherman et Kühni à l’infirmerie. L’alignement chaux-de-fonnier était également remanié par cette nouvelle absence.

 

1er tiers

Le HCC allait être pris à froid puisqu’après 90 secondes Matteo Ritz, masqué, devait s’incliner sur un tir de la ligne bleue de Melvin Merola  qui prenait le chemin de la lucarne. Il fallait attendre la moitié du tiers pour voir les visiteurs devenir plus dangereux et pouvoir enfin porter des attaques en direction des buts défendus par Denis Saikkonen, sans grand danger toutefois pour le portier local. Les actions valaisannes étaient toutefois plus percutantes et Matteo Ritz s'employait pour maintenir le score. A force de ne pas creuser l'écart, les Valaisans allaient subir l'égalisation à 29 secondes du premier thé de la canne de Dominik Volejnicek. Fait rageant pour le HCC, c'est sur le coup de sirène que Viège allait reprendre l'avantage par Sandro Brügger qui s'était enfoncé dans l'arrière-garde chaux-de-fonnière un peu trop facilement. Mais force est de constater que l'avantage des Hauts-Valaisans était justifié à ce moment-là du match.

2ème tiers

C'est avec un autre visage que le HCC entamait ce tiers et prenait un ascendant sur la partie, obligeant les locaux à se replier de plus en plus devant Denis Saikkonen. La pénalité infligée contre Valentin Pilet allait permettre au HCC d'égaliser une nouvelle fois, Ludo Voirol reprenant un rebond après un premier essai de Frédéric Iglesias. Un malheureux surnombre allait toutefois permettre à Viège de reprendre l'avantage à une minute de la seconde sirène, alors que Viège avait peiné à s'installer dans le camp de défense de Matteo Ritz et ses potes. Injuste au vu de cette période intermédiaire, dominée par un HCC pressant haut. Une tiers à répéter durant le dernier vingt.

3ème tiers

C'est effectivement avec la même envie que les visiteurs entamaient ce tiers, obligeant les valaisans à commettre aussi des fautes. Ceux-ci étaient ainsi punis à deux reprises en l'espace de 32 secondes (45ème). Gilian Kohler allait égaliser alors qu'il restait 9 secondes à évoluer contre 3 adversaires. Le HCC éprouvait toutefois le besoin de souffler un peu et permettait aux locaux de se créer quelques occasions. Un fait de jeu voyait Fernando Heynen quitter ses coéquipiers après un choc fortuit. A 2'20 de la fin du temps réglementaire, Adam Hasani se faisait punir, offrant à Viège une possibilité de prendre les devants et de peut-être tuer le match. Mais c'est encore au-delà du temps réglementaire que le score allait devoir se décanter, la 3ème fois en 4 matchs pour le HCC.

Prolongation

Après que chaque équipe ait eu une grosse occasion, dont celle de Tim Coffman, c'est finalement Mark Van Guilder qui permettait à Viège de l'emporter dans l'enchaînement.

 

Mais cela reste un bon point pour le HCC qui en a ainsi marqué à chaque rencontre.

 

EHC Viège – HC La Chaux-de-Fonds 4-3 (2-1 ; 1-1 ; 0-1; 1-0)

Lonza Arena de Viège, 2074 spectateurs (et la marmotte)

Arbitres : MM. Potocan et Weber, assistés de MM. Dittli et Dufner

Buts

  • 01'31 Merola (Holdener, Burgener) 1-0
  • 19'31 Volejnicek (Dubois) 1-1
  • 19'59 Brügger (Merola) 2-1
  • 34'39 Voirol (Iglesias, Privet, 5c4) 2-2
  • 39'00 Habertisch (Eggenberger, Van Guilder, 5c4) 3-2
  • 46'33 Kohler (Coffman, 5c3) 3-3
  • 62'40 Van Guilder (Saikkonen, 3x3) 4-3

 

Pénalités

EHCV : 3 x 2'

HCC : 3 x 2' (Dubois, surnombre, Hasani)

Equipes

EHCV : Saikkonen (Rochow) ; Wiedmer, Eggenberger ; Furrer, Blaser ; Heynen, Wyss ; Pilet, Steiner; Sterchi, Van Guilder, Habertisch; Holdener, Ritz, Burgener; Merola, Brügger, Ranov; Riatsch, Hofstetter, Petrig

HCC : Ritz (Charlin); Jaquet, Stampfli; Iglesias, Zubler; Ahlströhm, Prysi; Wyss; Kohler, Coffman, Privet; Dubois, Trettenes, Volejnicek; Hasani, Augsburger, Bogdanoff; Voirol, Bouchareb

Notes

EHCV sans Camperchioli, Berger, Lory, Spinelli (blessés), Hass (surnombre), Josephs (suspendu)

HCC sans Karaffa, Kühni, Acherman, Tanner (blessés)

Matteo Ritz et Denis Saikonnen sont désignés meilleur joueur de chaque équipe

 

Photo Enrico Quaranta