Partager:

HCC - EVZ Academy : Une défaite peu glorieuse

24 nov 2020 Résumé

C'est sur un air de revanche que le HCC allait devoir entrer sur la glace ce mardi soir face à une équipe zougoise qui avait gagné le premier match en prolongation, après avoir égalisé à la dernière seconde. On se rapelle aussi que cette partie avait été la première jouée à huis-clos cette saison et avait débouché sur la mise en quarantaine du HCC et de Zoug quelques jours plus tard.

Pour cette partie, Thierry Paterlini effectuait une rocade dans son arrière-garde en réintégrant Yanick Stampfli en lieu et place de Simon Barbero, devenu surnuméraire au même titre que Patrick Zubler.

1er tiers

Les hommes de Thierry Paterlini allaient d'ailleurs rapidement ouvrir le score puisqu'après moins de 3 minutes, Lou Bogdanoff, servi par Adam Hasani, glissait le puck au fond des buts zougois. Les locaux allaient ensuite se défaire d'une période à 4 contre 5 suite à la punition sifflée contre Arnaud Jaquet (5ème). Oliver Achermann héritait d'une grosse occasion de doubler la marque à la 12ème minute, mais son tir frôlait les montants des buts défendus par Robin Meyer. Les visiteurs montraient toutefois aussi quelques velléités, mais Stéphane Charlin veillait au grain et rien ne bougeait plus jusqu'à la première sirène.

2ème tiers

S'il avait fallut attendre 3 minutes lors du premier tiers, il n'en aura fallu qu'une petite pour voir Kyen Sopa doubler la mise après un beau schéma de sa ligne d'attaque. A l'instar du tiers initial également, le HCC allait se faire punir peu après, suite à une faute de Dominik Volejnicek (24ème). Le HCC allait bien résister et c'est sur le retour au jeu du numéro 81 que les Zougois trouvaient la faille par Dario Wütrich. S'ensuivait une petite période de doute pour les Meuqueux. A la 29ème, Karim Bouchareb manquait l'immanquable, pour son premier shift de la partie. Le HCC reprenait dès lors ses esprits et obligeait les visiteurs à commettre leur première faute (Schüpbach, 29ème). La sanction tombait 27 secondes plus tard, après une triangulation du duo des étrangers, conclue par Dominik Volejnicek. Le meilleur buteur du HCC inscrivait-là sa 9ème réussite de l'exercice. Mais les visiteurs comptent dans leur rang un joueur talentueux en la personne d'Anton Gradin. Après avoir réduit la marque à la 32ème, le joueur suédois, lancé dans la profondeur, égalisait d'un tir précis dans la lucarne de Stéphane Charlin moins de 30 secondes plus tard. Thierry Paterlini demandait alors un temps mort pour recadrer ses troupes. Sonnées, les Abeilles mettait du temps à se remettre dans le sens de la partie. Il fallait attendre une nouvelle pénalité sifflée contre un joueur zougois (Wüest, 36ème) pour reprendre le contrôle du jeu. Après 6 secondes, Tim Coffman trouvait le poteau, puis enlevait trop son tir quelques secondes plus tard. La 2ème triplette de power-play connaissait aussi une belle occasion de reprendre les commandes, mais Lou Bogdanoff butait sur le dernier rempart zougois à 5 secondes du terme de la pénalité. Malgré une belle débauche d'énergie, les deux équipes allaient prendre le 2ème thé sur ce score de parité.

3ème tiers

Après un peu moins de 90 secondes de jeu, Yves Stoffel commettait une faute et permettait au HCC d'obtenir une 3ème période de supériorité. Les visiteurs allaient se faire punir quelques secondes après le retour au jeu de leur coéquipier, Simon Wüest ayant commis une obstruction sur Stéphane Charlin. Le situations spéciales s'enchaînaient et Lou Bogdanoff se voyait punir pour avoir trop râlé. A l'instar des précédentes, celle-ci ne permettait à aucune équipe de prendre les devants. C'est donc à 5 contre 5 que les choses se décantaient, dans le mauvais sens pour le HCC, puisque Gianluca Barbei prenait la défense chauxoise de vitesse et trompait Stéphane Charlin. Le même Barbei offait une nouvelle possibilité au HCC de revenir à la 52ème en commettant une faute. C'était là le plus mauvais power-play des hommes de Thierry Paterlini qui ne parvenaient pas à s'installer dans le camp adverse. A la 55ème, c'est au tour de Devin Stehli d'aller chauffer le banc des punitions. Le HCC ne parvenait pas à se rebeller. En enfilant le 5ème but à la 58ème, Anton Gradin crucifiait le HCC. Stéphane Charlin sortait pour un 6ème joueur de champ à un peu plus de 2 minutes du terme. Malgré cela, ce sont les visiteurs qui donnaient au score une allure de camouflet en inscrivant le 6ème dans la cage vide.

Malgré de nombreuses possibilités à 5 contre 4, le HCC subit ainsi une défaite mortifiante, en ayant fait preuve de trop de nonchalance dans le dernier tiers. Thierry Paterlini leur faisait d'ailleurs comprendre à la fin de la partie, en jouant les prolongations sur la glace.

 

HC La Chaux-de-Fonds - EVZ Academy 3-6 (1-0; 2-3; 0-3)

Patinoire des Mélèzes, huis-clos

Arbitres : MM. Tscherrig et Mollard, assistés de MM. Baumgartner et Ammann

Buts

  • 02'42 Bogdanoff (Hasani) 1-0
  • 20'59 Sopa (Trettenes, Volejnicek) 2-0
  • 25'59 Wütrich (Barbei) 2-1
  • 29'24 Volejnicek (Trettenes, 5c4) 3-1
  • 31'06 Gradin (Gysi, Forrer) 3-2
  • 31'35 Gradin 3-3
  • 48'31 Barbei 3-4
  • 57'36 Gradin 3-5
  • 59'29 Döpfner 3-6

Pénalités

HCC : 3 x 2' (Jaquet, Volejnicek, Bogdanoff)

EVZA : 6 x 2' + 1x 10'

Equipes

HCC : Charlin (Ritz); Prysi, Iglesias; Jaquet, Kühni; Ahlström, Wyss, Stampfli; Dubois, Coffman, Augsburger; Volejnicek, Trettenes, Sopa; Voirol, Privet, Bärtschi; Hasani, Achermann, Bogdanoff; Bouchareb

EVZA : Meyer (Kobler); Gross, Cadonau; Gysi, Forrer; Schüpbach, Wütrich; Graf, Eugster; Derungs, Stehlin, Gradin; Döpfner, Wüest, Stoffel; De Nisco, Allenspach, Welter; Barbei, Schwenninger, Schleiss

Notes

HCC sans Barbero, Zubler (surnuméraires) Karaffa, Tanner (blessés)

EVZ avec Claudio Cadonau de la première équipe. Malade lors de la première contamination, le joueur est considéré comme immunisé et est donc autorisé à jouer, contrairement à ses collègues, en quarantaine.