Partager:

Un HCC valeureux mais mal payé

02 déc 2020 Résumé

Pour son 15ème match de la saison, le HCC en proie au doute, se déplaçait au Kleinholz d'Olten pour y affronter un adversaire presque aussi mal loti que les Abeilles, classé juste devant, avec 3 points de plus et un match en moins. Si le HCC n'allait pas faire de remontée au classement, mettre fin à la série de défaites en cours serait apprécié non seulement des suiveurs et des dirigeants, mais certainement aussi des joueurs. Privé d'Adam Hasani et de Matthias Trettenes devant, Thierry Paterlini pouvait compter sur l'apport de Tino Kessler, en provenance de Bienne. En défense, Kai Wyss et Simon Barbero allaient suivre la rencontre des tribunes de même que Jérémie Bärtschi. C'est avec 7 défenseurs et 11 attaquants que le HCC allait entamer ce match.

1er tiers

C'est à un match équilibré qui nous était donné d'assister en ce début de tiers. Il fallait attendre la 7ème minute et une punition sifflée contre Jaison Dubois pour voir une équipe prendre le jeu à son compte, ou presque puisqu'Olten s'avérait incapable de poser un power-play digne de ce nom. Mais Karim Bouchareb était puni alors qu'il restait 8 secondes à purger à Jaison Dubois. Matteo Ritz veillait également au grain en mettant notamment son veto de façon brillante sur un essai de Gary Nunn. Le HCC se sortait finalement bien de ces quasi 4 minutes en infériorité. Le HCC se rebiffait au quart d'heure et mettait la pression sur Silas Matthys, notamment par Kyen Sopa et Lou Bogdanoff. S'il y a bien un homme qui tirait son épingle du  jeu durant ce premier, c'est bien Matteo Ritz qui se montrait solide dans ses buts en n'accordant de plus aucun rebond sur les tentatives adverses. Le HCC allait terminer le tiers avec un homme de plus puisque Alban Rexha se faisait punir à 2'05 de la première sirène. Dominik Volejnicek trouvait la base du poteau sur une tentative en début de punition. Malgré un power-play bien intallé, le score ne bougeait pas.

2ème tiers

C'est un début de tiers enlevé qui était présenté par les deux équipes qui menaient tour à tour des actions qui avaient le poids de buts. Jaison Dubois parti en contre voyait son tir s'écraser sur le poteau adverse (26ème). Olten avait certes le plus d'opportunités, mais c'est le HCC qui se créait les plus grosses, à l'image de cette tentative de Tino Kessler à la 29ème. Le HCC connaissait une belle période dominante à la mi-match. Celle-ci était interrompu par une punition sévère sifflée contre Jaison Dubois. Olten mettait une grosse pression, mais le power-play chaux-de-fonnier faisait preuve d'une discipline de fer. A la 37ème, Oliver Achermann faisait preuve de trop d'altruisme en préférant la passe à Kyen Sopa plutôt que le tir. Le renfort de Berne tirait sur le gardien. Une dernière tentative d'Olten était encore annihilée dans les 30 dernières secondes. C'est toujours sur un score nul et vierge que les deux équipes regagnaient les vestiaires.

3ème tiers

Le tiers était vieux de 23 secondes et le HCC ouvrait la marque par Tino Kessler, mais les arbitres devaient visionner la séquence puisque Tim Coffman avait préalablement fait un strike et emmené un défenseur et le gardien soleurois dans leur cage. Les arbitres refusaient finalement le but de façon assez logique. A la 44ème, Karim Bouchareb se voyait lui aussi puni à nouveau de façon sévère par les arbitres. Il fallait attendre 30 secondes avant que Matteo Ritz ne capitule sur un tir de la bleur dévié par Sylvan Wyss. Daniel Carbis allait permettre au HCC de jouer avec une homme de plus. Après 58 secondes, Thierry Paterlini demandait un temps mort pour laisser sa première ligne de power-play se reposer. Le HCC était près d'égaliser, mais Olten aurait aussi pu doubler la mise alors que ceux-ci étaient au complet. A la 50ème, Kyen Sopa avait lui aussi un but d'égalisation, que Silas Matthys captait de belle manière. Celui-ci se mettait encore en exergue sur un tir à bout portant de Oliver Acherman (51ème). Le HCC dominait tant et plus, obligeant le coach soleurois à demander un temps mort (54ème). Cédric Maurer se faisait punir à  la 55ème, alors que le HCC pressait encore. A 70 secondes de la fin du temps réglementaire, Matteo Ritz quittait ses partenaires. A 45 secondes du terme, Oliver Achermann se faisait punir.

C'est donc une nouvelle défaite pour le HCC, mais la prestation de ce soir aurait assurément mérité mieux.

 

EHC Olten - HC La Chaux-de-Fonds 1-0 (0-0; 0-0; 1-0)

Patinoire du Kleinholz, huis-clos (ou presque, 40 personnes environ dans les gradins)

Arbitres : MM. Potocan et Fausel, assistés de MM. Huguet et Wermeille

Buts

  • 44'09 Wyss (Cjhiraiev) 1-0

Pénalités

EHCO : 3 x 2'

HCC : 5 x 2' (Dubois (2), Bouchareb (2), Achermann

Equipes

EHCO : Matthis (Wyss); Elsener, Maurer; Heughebaert, Lüthi; Rytzu, Nater; Weisskopf; Weder, Knelsen, Nunn; Carbis, Chiraiev, Portmann; Schwarzenbach, Fuhrer, Hüsler; Wyss, Rexha; Othmann; Oehen

HCC : Ritz (Charlin); Prysi, Iglesias; Jaquet, Stampfli; Ahlström, Zubler; Kühni; Kessler, Coffman, Augsburger; Volejnicek, Achermann, Sopa; Dubois, privet, Bouchareb; Voiro, Bogdanoff

Notes

EHCO sans S. Rytz (quarantaine préventive), Fogstad Vold, Fuss, Gurtner (blessés)

HCC sans Hasani, Karaffa, Tanner (blessés), Trettenes (malade), Wyss, Barbero, Bärtschi

 

Julien Privet et Silas Matthys sont désignés meilleur joueur de chaque équipe.