Partager:

Une troisième victoire de rang pour un HCC efficace

10 déc 2020 Résumé

C'est un long et périlleux déplacement qui attendait la phalange à Adam Hasani et ses potes ce soir. Pour ce match en terres thurgoviennes, Thierry Paterlini devait composer sans Matthias Trettenes (séquelles de maladie) ainsi que Yanick Stampfli, rappelé par Bienne. En échange, le club seelandais mettait à disposition Jérémy Zürcher, en provenance des M20 de Bienne. Kai Wyss réintégrait l'effectif, au contraire de Simon Barbero, encore une fois surnuméraire. Stéphane Charlin retrouvait aussi sa place dans la cage après trois matchs. L'équipe adverse n'était pas non plus épargnée par les absences (voir notes), et pas des moindres.

1er tiers

C'est de la ligne en forme du moment que venait la première occasion, le centre de Kyen Sopa n'arrivant pas à être capté par Oliver Achermann. Dans la foulée Joël Scheideger se faisait punir, ce dont profitait le HCC pour ouvrir la marque après 24 secondes, par Dominik Volejnicek. Adam Hasani allait lui aussi se faire punir (7ème), sans souci pour le HCC, malgré une présence quasi permanente dans le camp de défense chauxois. A la 12ème, Frédéric Iglesias et Brandon Hagel avaient une explication musclée, qui leur valait 4 minutes à chacun. 30 secondes plus tard, Arnaud Jaquet subissait lui aussi les foudres arbitrales, encore une fois sans dommage. A la 15ème, Tim Coffman, trouvait le poteau suite à un beau débordement. Le top-scorer chauxois adressait encore une passe millimétrée que Kyen Sopa ne parvenait pas à conclure (16ème). A 32 secondes de la première sirène, le même Kyen Sopa allait doubler la mise pour ses couleurs après avoir réceptionné un centre d'Oliver Achermann et dribblé Nicola Aeberhard de manière parfaite.

2ème tiers

C'est tout en contrôle que le HCC entamait les débats durant ce tiers médian. Les hommes de Thierry Paterlini attendaient le bon moment pour frapper, ou du moins essayer. A la 27ème, Dominik Volejnicek aurait pu tripler la mise, de même que Kyen Sopa quelques secondes plus tard. Une minute plus tard, les arbitres, après consultation, punissaient Atanasio Molina de 5 minutes pour une charge contre la tête de Tim Coffman. Les locaux se sortaient de cette situation sans trop de problème. Le HCC obtenait encore une nouvelle chance alors que Derek Hulak se faisait punir. Adam Hasani héritait de la meilleure chance après 90 secondes, mais ratait son affaire. A force de gâcher les occasions en supériorité, le HCC se mettait en danger et Adam Rundwquist n'était pas loin de réduire le score à la 38ème. Stéphane Charlin répondait présent. De toute évidence, le HCC ne cherchait pas outre mesure le KO et contrôlait généralement bien la rondelle. Mais attention tout de même.

3ème tiers

Avais-je porté la poisse ? Après 23 secondes, Brandon Hagel contournait la cage et enfilait le puck. Les arbitres devaient tout de même consulter la vidéo avant de valider la réussite du topscorer thurgovien. A noter que Tim Coffman n'était pas sur le banc chaux-de-fonnier à l'entame du 3ème tiers, sans doute les séquelles du traitement infligé par l'adversaire. A la 51ème, Patrick Zubler se faisait punir. Led HCC allait encore devoir resserrer les rangs, mais n'oubliait pas d'attaquer puisqu'après une minute en infériorité, Oliver Achermann partait seul face à Nicola Aeberhard, lequel prenait le dessus. Le scénario se répétait à la 53ème, avec Karim Bouchareb à la manoeuvre, pour le même résultat. Au fil des minutes, la pression thurgovienne devenait de plus en plus intense, et le HCC se contentait de contres. C'est au cours de l'un d'eux que Oliver Achermann allait trouver la faille, un peu plus de deux minutes avant la fin du temps réglementaire. A 97 secondes de la fin, Nicola Aeberhard sortait au profit d'iun 6ème joueur de champ. Le coach thurgovien prenait son temps mort, un peu tard sans doute à ce moment-là. Effectivement, le score allait en rester là.

Pour le HCC, il s'agit d'une troisième victoire de rang, pour la première fois de la saison. Pourquoi ne pas profiter de cette belle  lancée.

 

 

HC Thurgau - HC La Chaux-de-Fonds 1-3 (0-2; 0-0; 1-1)

EH Güttingersreuti de Weinfelden, huis-clos partiel (12 membres du fan's-club local)

Arbitres : MM. Fausel et Gianninazzi, assistés de MM. Gurtner et Urfer

Buts

  • 01'42 Volejnicek (Ahlström, Coffman, 5c4) 0-1
  • 19'28 Sopa (Achermann, Iglesias) 0-2
  • 40'23 Hagel 1-2
  • 57'55 Achermann (Dubois, Bogdanoff) 1-3

Pénalités

HCT : 3 x 2'  1 + 1 5' (Molina) + PM (Molina) + 1 x 10' (Hulak)

HCC : 5 x 2' (Iglesias (2), Jaquet, Hasani, Zubler

Equipes

HCT : Aeberhard (Rüegger); Schmuckli, Hulak; Scheidegger, Schmutz; Fechtif, Molina; Kellenberger; Hagel, Rundquist, Mosimann; Hinterkircher, Hobi, Spannring; Lanz, Fritsche, Hollenstein; Bischofberger, Brändli, Schnyder

HCC : Charlin (Ritz); Zubler, Iglesias; Kühni, Jaquet; Prysi, Ahlström; Wyss; Hasani, Coffman, Volejnicek; Dubois, Achermann, Sopa; Voirol, Privet, Bogdanoff; Zürcher, Bouchareb

Notes

HCT sans M. Loosli, Schweri (absents); Baumann, Moser, Wildhaber, Paratti, Soracreppa, J. Loosli, Moor, Rehak (blessés), Murphy (surnuméraire), mais avec Molina et Kellenberger (Bâle)

HCC sans Trettenes, Augsburger (malades) Karaffa, Tanner (blessés), Stampfli (Bienne), mais avec Zürcher (M20 Bienne)

 

Kyen Sopa et Nicola Arberhard sont désignés meilleur joueur.