Partager:

Quand le power-play va, tout va ! Le HCC re-gagne enfin

24 fév 2021 Résumé

Déplacement délicat que celui du HCC se soir à la Bossard Arena pour y affronter la relève zougoise. Avec un seul petit point acquis contres ces jeunes loups, le HCC faisait pâle figure avant d'entamer cette rencontre. L'adversaire du soir étant un possible adversaire si d'aventure le HCC venait à en passer par les pré-playoffs, il serait de bon ton de montrer que les choses ont changé depuis quelques matchs. C'est d'ailleurs avec les mêmes joueurs, excepté Tim Coffman, que les Abeilles allaient entamer cette rencontre. Mathias Trettenes remplaçait son collègue dans la première triplette et Julien Privet retrouvait sa place au centre de la seconde, avec Karim Bouchareb et Marco Cavalleri à ses côtés. Les Zougois n'allaient pas se laisser faire puisque ceux-ci sont sous la menace des Ticino Rockets pour accéder aux pré-playoffs. Méfiance donc, mais en jouant comme ils l'ont fait lundi soir, le résultat devrait suivre.

1er tiers

C'est bien entendu le pied au plancher que les joueurs locaux débutaient la partie, mais le HCC avait du répondant. A la 4ème, Julien privet était puni pour un coup de canne à l'encontre de Anton Gradin. Le box-play n'avait aucune peine et Matteo Ritz ne faisait face qu'à un seul tir. A la 8ème, Frédéric Iglesias se faisait punir à son tour pour une charge sur Aaron Welter, lequel peinait à regagner son banc après être mal retombé. Le scénario de la première pénalité se répétait. La partie peinait d'ailleurs à décoller, les deux équipes se maîtrisant mutuellement. Un frisson parcourait toutefois les suiveurs chaux-de-fonniers au quart d'heure, après une séquence qui voyait les Abeilles tenter leur chance à plusieurs reprises. Mathias Trettenes se faisait punir à la 18ème pour une bostruction peu évidente, tellement peu que Matteo Ritz sortait de ses buts. Ce dernier n'avait aucun arrêt à faire durant la séquence. Sur la sirène, les locaux n'avaient cadré que 3 de leurs tirs, contre 6 au HCC.

2ème tiers

La rapide ouverture du score par les Zougois par Calcin Schleiss (22ème) allait peut-être permettre à la rencontre de se décanter quelque peu. La réaction chaux-de-fonnière était immédiate et Luca Hollenstein réalisait un superbe arrêt sur un essai de Lou Bogdanoff, lequel reprenait pourtant un rebond du gardien zougois. Sur une séquence confuse devant ses buts, Matteo Ritz était sauvé par ses poteaux à la 28ème. Les arbitres allaient d'ailleurs consulter la vidéo pour contrôler la chose. Depuis cette action, le HCC s'installait dans le camp adverse et mettait une grosse pression, mais leu jeu se déroulait trop souvent derrière la ligne de fond. La première opportunité de power-play pour le HCC se présentait à la 34ème, Mick Schüpbach ayant retenu Gillian Kohler. Il fallait 47 secondes au HCC pour égaliser par Stefan Ulmer, lequel reprenait un puck relâché par Luca Hollenstein. Les deux gardiens allaient être les acteurs principaux de la séquence suivante. Luca Hollenstein était percuté par un de ses coéquipiers (il allait céder sa place) et le contre allait déboucher sur un arrêt spectaculaire de Matteo Ritz devant Anton Gradin, avant qu'il soit puni pour avoir fauché, selon l'arbitre, l'adversaire suivant qui s'était emparé du puck. Si le power-play était bien installé par les Zougois, ceux-ci n'arrivaient pas à tirer en direction du gardien chauxois. En fin de tiers, une longue pénalité différée voyait les Abeilles s'installer dans le camp adverse. A la dernière seconde du tiers, Matteo Ritz perdait un puck derrière sa ligne de but, mais Calvin Schleiss trouvait le moyen de tirer à côté. Le HCC allait débuter le 3ème tiers avec un homme de plus durant 75 secondes.

3ème tiers

En fait, les 75 secondes ne seront pas nécessaires, puisqu'à 17 secondes de la fin de la pénalité, Mathias Trettenes allait allumer la lucarne de Jay-Fin Kobler, après réception d'une passe diagonale de Stefan Ulmer. Le power-play chaux-de-fonnier faisait alors le plein. Alors que les HCC semblait prendre le jeu à son compte, l'égalisation zougoise tombait à la 50ème, après que les Abeilles n'aient pu sortir le puck de leur zone. Le tir de la bleue de Calvin Schleiss transperçait la forêt de jambes et de patins devant Matteo Ritz. La 3ème pénalité sifflée contre Zoug allait-elle permettre au HCC d'inscrire un nouveau but (52ème) ? Poser la question c'est y répondre, le tir de Stefan Ulmer était dévié par Daniel Carbis. A 105 secondes de la fin du temps réglementaire, le gardien zougois sortait pour un 6ème joueur de champ. Mais le HCC tenait son os et ne lâchait rien.

 

EVZ Academy - HC La Chaux-de-Fonds 2-3 (0-0; 1-1; 1-2)

Bossard Arena de Zoug, huis-clos

Arbitres : MM. Gianinazzi et Unterfinger, assistés de MM. Wermeille et Duc

Buts

  • 21'10 Schleiss (Graf) 1-0
  • 34'01 Ulmer (Trettenes, Achermann, 5c4) 1-1
  • 40'59 rettenes (Ulmer, Delémont, 5c4) 1-2
  • 49'36 Schleiss (Forrer, Nussbaumer) 2-2
  • 53'02 Carbis (Ulmer, Trettenes, 5c4) 2-3

Pénalités

EVZ : 3 x 2'

HCC : 5 x 2' (Privet, Iglesias, Trettenes, Ritz, Kohler)

Equipes

EVZ : Hollenstein (35ème, Kobler); Graf, Sidler; Nussbaumer, Forrer; Schüpbach, Vogel; Gysi, Minder; Eugster, Wüest, De Nisco; Schleiss, Stehli, Gradin; Welter, Neumann, Hofer; Stoffel, Schwenninger, Barbei

HCC : Ritz (Charlin); Jaquet, Ahlström; Iglesias, Matewa; Zubler, Ulmer, Delémont; Carbis, Trettenes, Augsburger; Cavalleri, Privet, Bouchareb; Dubois, Achermann, Voirol; Bogdanoff, Hasani, Kohler

Notes

EVZ sans Döpfern, Wütrich (blessés), Langenegger (Malade)

HCC sans Tanner (blessé), Barbero, Kühni (surnombre), Prysi, Wyss, Bärtschi (U20 Bienne), Volejnicek (LHC), Sopa (Berne), Stampfli (Bienne), mais avec Ulmer, Kohler et Delémont (Bienne)

Daniel Carbis et Calvin Schleiss sont désignés meilleur joueur de chaque équipe