Partager:

Une victoire difficile mais méritée

28 sep 2021 Résumé

Le HC La Chaux-de-Fonds a connu un début de rencontre difficile mardi soir aux Mélèzes face aux GCK Lions. Face à de jeunes pousses zurichoises accrocheuses en première période, le HCC a passé l’épaule au deuxième tiers-temps, avant de trembler pendant le dernier vingt. Il s’impose tout de même 5 à 2.

Pour sa première apparition en Swiss League, Hugo Cerviño a rapidement été mis dans le bain. Stefan Ulmer était pénalisé pour deux minutes après seulement 9 secondes de jeu. Le jeune portier chaux-de-fonnier a donc très vite pu démontrer qu’il était dans son match. Il a dû redoubler d’attention à la suite d’un surnombre qui redonnait un avantage numérique aux Zurichois (6e). Après plusieurs interventions, il s’inclinait pour la première fois à ce niveau devant Ryan Hayes (8e).

Parfois brouillons, les Chaux-de-Fonniers ont mis du temps pour se montrer vraiment dangereux, même en évoluant presque deux minutes avec deux hommes de plus sur la glace. Ludovic Voirol était le plus entreprenant, mais sa tentative touchait le poteau (12e). L’égalisation tombait quand même juste après, quand Victor Oejdemark reprenait la rondelle après un essai de Mathias Trettenes dont on ne sait s’il a touché le fond du goal ou le poteau (13e).  Si le HCC a peiné à se créer des occasions nettes en début de période, il se rattrapait à la fin, notamment par Nils Sejejs (17e) ou encore quand Kristian Suleski tentait de servir Andreas Döpfer (19e).

À la reprise, on avait l’impression de voir évoluer les Abeilles en supériorité, tant elles prenaient leurs aises dans le camp adverse. Le premier bloc donnait le tournis à la défense zurichoise, et Robin Zumbühl cherchait frénétiquement le puck, mais celui-ci ne finissait pas sa course au fond des filets (22e). Le coach Michael Liniger ne laissait pas la panique s’installer dans ces rangs et prenait un temps  mort alors que son équipe n’était pour ainsi dire pas sortie de sa zone depuis le thé (23e).

Les conseils reçus ne permettaient pas aux Lionceaux de desserrer l’étau. Nauris Sejejs donnait l’avantage à ses couleurs d’un tir de la ligne bleue sur un service de Stefan Ulmer (25e). Le HCC continuait à dominer outrageusement cette seconde période, mais faisait preuve de trop de maladresse pour prendre davantage d’avance. Il fallait attendre mi-match pour voir les Zurichois sortir un peu la tête de l’eau. Ils permettaient à Hugo Cerviño de se mettre en avant à quelques reprises, notamment quand Kaj Suter tentait sa chance au ras de la glace (32e).

En supériorité numérique, Oliver Achermann déviait un tir de Toms Andersons, mais l’essai touchait le métal (37e). Ce n’était que partie remise. Les deux équipes étaient à nouveau à cinq quand Loïc In-Albon donnait deux longueurs d’avance à son équipe, sur un service de Simon Sterchi (38e).

À la reprise, les Zurichois redressaient la tête. Hugo Cerviño devait s’y reprendre à deux fois pour éviter leur retour et faisait preuve d’un très joli réflexe et d’une belle détente de la jambière, d’abord face à Alexander Braun, puis sur la reprise de Ryan Hayes (43e). Le dernier rempart jaune et bleu était ensuite sauvé par son poteau sur un essai de Noah Meier (44e).

Le HCC avait plusieurs occasions de tuer la rencontre, mais il se retrouvait en difficulté quand Sondre Olden était pénalisé pour cinq minutes – sans pénalité de match – à la suite d’une charge à la bande (49e). Les Lionceaux profitaient de cette longue supériorité pour revenir au score par leur top-scorer, Roman Schlagenhauf (51e). Ils auraient pu égaliser, mais le portier chaux-de-fonnier multipliait les parades. À son retour sur la glace, le Norvégien avait le puck de la sérénité au bout de la canne, mais échouait sur Robin Zumbühl.

La délivrance tombait peu après, quand Ludovic Voirol offrait un caviar à Toms Andersons, qui se retrouvait face à une cage presque entièrement ouverte (55e). C’est dans la cage vide que le score était scellé, par l’intermédiaire de Jaison Dubois (60e). /mwi

 

HC La Chaux-de-Fonds – GCK Lions 5-2 (1-1 2-0 2-1)

Les Mélèzes : 1009 spectateurs.
Arbitres : MM. Massy et Staudenmann, Gurtner et Wermeille.
Pénalités :  2 x 2’ (Ulmer, surnombre) + 5’ (Olden) contre La Chaux-de-Fonds. 5 x 2’ (Graf, Suter, Berri, surnombre, Zumbühl) contre GCK Lions.
Buts : 8e Hayes (Meier, Berri, à 5 contre 4) 0-1. 13e Oejdenark (Trettenes, Olden) 1-1. 25e Na. Sejejs (Ulmer) 2-1. 38e In-Albon (Sterchi, Carbis) 3-1. 51e Schlagenhauf (Henry, à 5 contre 4) 3-2. 55e Andersons (Voirol) 4-2. 60e Dubois (Privet, dans la cage vide) 5-2.
La Chaux-de-Fonds : Cerviño, Na. Sejejs, Ulmer, Jaquet, Oejdemark, Augsburger, Suleski, Andersson, Olden, Trettenes, Andersons, Carbis, In-Albon, Sterchi, Dubois, Privet, Eugster, Döpfner, Achermann, Voirol, Ni. Sejejs.
GCK Lions : Zumbühl (60e J. Meier), Capaul, Burger, N. Meier, Braun, Büsser, Landolt, Falus, Widmer, Küng, Backman, Hayes, Henry, Schlagenhauf, Graf, Marchand, Mettler, Truog, Baechler, Suter, Berri.
Notes : La Chaux-de-Fonds joue sans Matewa, Iglesias, Bouchareb (blessés), Wyss (avec Lyss), Törmänen (surnuméraire) ni Aeberhard (au repos). GCK Lions jouent sans Guebey, Aeschlimann, Ruppelt, Sopa (absents) ni Casutt (blessé). Tir sur le poteau de Voirol (12e), d’Achermann (37e), de Meier (44e) et d’Olden (46e). Temps mort pour GCK Lions (23e). GCK Lions jouent sans gardien de 58’34’’ à 59’09’’. Cerviño et Schlagenhauf sont élus meilleur joueur de chaque équipe.