Partager:

Le HCC n'a rien lâché

02 oct 2021 Résumé

Après 3 victoires de rang, le HCC allait subir un vrai test avec ce long déplacement à Viège, face à une équipe valaisanne qui talonne son hote du soir au classement. Thierry Paterlini alignait la même équipe que mardi, exception faite du poste de gardien, dévolu à Nicola Aeberhard.

1er tiers

C'est un début de match plaisant et rapide auquel il nous était donné d'assister en ce début de rencontre, chaque équipe ayant eu une grosse occasion d'ouvrir la marque. Le premier but allait tomber à la 8ème, de la canne de Sandro Brügger, lequel reprenait un rebond difficile à capter de la part de Nicola Aeberhard. Le HCC installait une grosse domination alors que Fadri Riatsch subissait une pénalité (9ème). Cette domination continuait tant et plus et Reto Lory devait s'employer pour maintenir sa cage inviolée. Cette hégémonie chaux-de-fonnière était interrompue alors que Jaison Dubois était puni (14ème). A deux reprises, Melvin Merola, laissé trop seul devant le but, avait le puck du but au bout de la canne. Un contre de Sondre Olden aurait mérité meilleur sort, mais Reto Lory sortait à bon escient face à l'attaquant norvégien du HCC, malade encore la veille. Le résultat au moment de la première sirène ne reflétait pas le nombre de tirs (7 contre 15).

2ème tiers

C'est toujours en exerçant une pression sur la défense adverse que les visiteurs entamaient le tiers médian. Certes, les contres valaisans étaient toujours dangereux. Les débats s'animaient encore plus vers la mi-match et chaque équipe avait des opportunités, mais le puck n'entrait toujours pas, créant ainsi un suspense pas moment insoutenable. C'est un gros coup du sort qui allait permettre à Viège d'inscrire le 2ème, le palet remis de derrière les buts par Sandro Brügger était en effet repoussé par un patin chauxois hors de portée de Nicola Aeberhard. Parti en contre, Daniel Carbis était stoppé irrégulièrement par Andy Furrer à 41 secondes de la seconde sirène. Reto Lory sortait le grand jeu à 2 secondes de celle-ci. Cela en devenait frustrant. 

3ème tiers

Le HCC allait profiter de cette période de supériorité pour réduire la marque après 17 secondes dans le tiers, par Mattias Trettenes, qui concluait une action d'école menée par les 3 internationaux du HCC. Une nouvelle pénalité valaisanne était éteinte malgré une forte domination de la première ligne de power-play. Le HCC mettait une très grosse pression et les valaisans étaient obligé de commettre une nouvelle faute. Les supporters locaux ne l'entendaient pas de cette oreille, sentant aussi leur équipe en difficulté. C'est la 2ème ligne de power-play qui avait les meilleures occasions. C'est encore un autobut, valaisan cette fois, qui allait permettre au HCC d'égaliser, le but étant accordé à Oliver Achermann. A la 56ème, le HCC allait prendre l'avantage, d'un tir de la ligne bleue de Kristian Suleski. Per Hamberg prenait un temps mort dans la foulée. Les Viégeois étaient cette fois obligés d'attaquer et de se découvrir. Reto Lory sortait de ses buts à un peu moins de deux minutes de la fin du temps réglementaire. A 50 secondes de la fin du match, Daniel Carbis inscrivait le 4ème, incitant cette fois bon nombre de spectateurs à quitter la patinoire.

 

EHC Viège - HC La Chaux-de-Fonds 2-4 (1-0; 1-0; 0-4)

Lonza Arena de Viège, 2283 spectateurs (encore une fois largement surestimés)

Arbitres : MM. Müller et Blasbalg, assistés de MM. Pitton et Ambrosetti

Buts

  • 07'36 Bügger (Chiraiev, Fuchs) 1-0
  • 36'59 Brügger 2-0
  • 40'17 Trettenes (Olden, Ulmer, 5c4) 2-1
  • 50'31 Achermann 2-2
  • 55'33 Suleski (In-Albon, Sterchi) 2-3 
  • 59'10 Carbis (Jaquet, but vide) 2-4

Pénalités

EHCV : 4 x 2'

HCC : 1 x 2' (Dubois) 

Equipes

EHCV : Lory (Schaller); Ahlström, Pilet; Furrer, Steiner; Fuchs, Casserini; Klassen, Olausson, Kuonen; Brügger, Haas, Chiraiev; Riatsch, Ritz, Habertisch; Merola, Mäder, Burgener; Spinelli, Holdener

HCC : Aeberhard (Henauer);  Mauris Sejejs, Ulmer; Jaquet, Oejdemark; Augsburger, Suleski; Andersson; Olden, Trettenes, Andersons; Caris, In-Albon, Sterchi; Eugster, Privet, Dubois; Döpfner, Achermann, Voirol; Nils Sejejs

Notes

EHCV sans Matteo Ritz, Camperchioli, Eggenberger, Lütolf, Brunner (raisons inconnues)

HCC sans Bouchareb, Iglesias, Matewa (blessés), Törmänen (surnuméraire), Wyss (M20 Bienne), Cervino (M20HCC), avec Viktor Oejdemark (lic. B LHC)

Sondre Olden et Reto Lory sont désignés meilleur joueur de chaque équipe