Partager:

Des prolongations pour une deuxième place au classement

21 oct 2022 Résumé

Le très bucolique KEK de Küssnacht étant en profonde rénovation, c'est à la KEBO d'Oerlikon que le HCC allait défier les GCK Lions ce vendredi soir. Louis Matte pouvait compter sur l'apport de Janick Stampfli, une presque vieille connaissance, en provenance du EHC Bienne. 

Il ne fallait pas être en retard puisque le HCC allait ouvrir la marque lors de sa première incursion dans le camp adverse, de la canne de Toms Andersons lequel adressait un tir qui n'avait rien d'arrêtable, sauf pour Robin Zumbühl. L'arbitre avait engagé la rondelle depuis 21 secondes. Un duel de Viktor à la 5ème minute allait sourire au bon, soit Östlund, lequel faisait victorieusement face à Backmann, lequel avait intercepté une passe adressée dans l'axe par la défense chauxoise. Le HCC doublait la mise à la 6ème minute, après une magnifique triangulation, conclue par Oliver Achermann. Cette fois, le gardien zürichois, n'y pouvait rien, sa défense ayant pris un coup de vent au passage de la première ligne chaux-de-fonnière, très en verve depuis le début du championnat. Il fallait attendre la moitié du tiers pour voir les GCK revenir dans le match et s'installer parfois durablement dans le camp chaux-de-fonnier. Les GCK étaient près de réduire la marque alors que le puck de Noah Meier était renvoyé par la latte à la 18ème. Cet avantage de deux unités allait cepedant être maintenu jusqu'à la première sirène.

C'est avec la ferme de volonté de revenir au score que les joueurs locaux entamaient la partie et mettaient une grosse pression sur les visiteurs. Il fallait un Viktor Östlund des grands soirs pour éviter de capituler. Il fallait attendre la 26ème minute pour voir le HCC reprendre ses esprits et porter le danger dans le camp adverse, autrement que par quelques contres. Peu après la mi-match, les GCK remettaient à nouveau beaucoup de pression. Le HCC pliait mais ne rompait pas. Arnaud Jaquet allait devoir utiliser une méthode illicite pour contrer la vivacité adverse  (36ème).Il était imité par Damian Gehringer quelques instants après son retour (39ème). Il resterait 22 secondes à purger au défenseur chauxois au moment où la seconde sirène renvoyait tout le monde au vestiaire.  

Les Lionceaux allaient être récompensés de leurs efforts à la 44ème avec dans le rôle du donneur d'espoir, Nicolas Baechler, lequel extrayait le puck après une action un brin confuse devant Viktor Östlund, pour l'enfiler au fond des buts chaux-de-fonniers. Ce qui devait arriver arriva puisque Noah Meier égalisait d'un tir violent à la 49ème. Le HCC buvait le calice puisque 30 secondes plus tard, les locaux prenaient l'avantage par Robin Leone, lequel partait seul affronter victorieusement Viktor Östlund. A ce moment-là du match, on ne donnait plus cher de la peau des visiteurs, qui semblaient assommés par ce retournement de situation. Heureusement, les Abeilles revenaient dans le match et obtenaient l'égalisation à la 57ème, par Arnaud Jaquet, lequel n'avait plus qu'à pousser le puck au fond des buts après une poussée de la première triplette. La fin de match était un peu folle puisque Robin Zumbühl sortait le grand jeu (59ème), puis Viktor Östlund l'imitait dans la dernière minute. Pour la seconde fois de la semaine, il faudrait en passer par les prolongations.

Robin Zumbühl allait se montrer à son avantage sur deux essais consécutifs d'Oliver Achermann et Sandis Smons en début de prolongation. La premire pénalité zürichoise allait aussi tomber durant cette période de 5 minutes. Le HCC jouait de malchance alors que Kyle Topping brisait sa crosse, mais Robin Zumbühl se montrait encore intraitable plus tard, envoyant finalement les deux équipes dans une séance de tirs aux buts durant laquelle seul Sebastian Bengtsson allait donner la victoire au HCC.

 

GCK Lions - HC La Chaux-de-Fonds 3-4 tab (0-2, 0-0; 3-1; 0-0; 0-1)

Kunsteisbahn Oerlikon, 125 spectateurs

Arbitres : MM. Weber et Urban, assistés de MM. Pitton et Steve Wermeille

Buts

  • 00'21 Andersons 0-1
  • 05'55 Achermann (Bengtsson, Andersons) 0-2
  • 43'36 Baechler 1-2
  • 48'33 Meier (Blaser) 2-2
  • 49'03 Leone (Backmann, Büsser) 3-2
  • 57'34 Jaquet (Andersons, Bengtsson) 3-3

Tirs aux buts

  • Graf (arrêt Östlund) 
  • Andersons (manque)
  • Guebey (arrêt Östlund)
  • In-Albon (arrêt Zumbühl)
  • Schlagenhauf (arrêt Östlund)
  • Bengtsson (à côté)
  • Reichle (arrêt Östlund)
  • Fuhrer (poteau)
  • Leone (par-dessus)
  • Carbis (arrêt Zumbühl)
  • Bengtsson 0-1
  • Metttler (à côté)

Pénalités

GCK : 1 x 2'

HCC : 2 x 2' (Jaquet, Gehringer)

Equipes

GCK : Zumbühl (De Boni); Blaser, Meier; Sejejs, Guebey; Büsser, Landolt; Bürger; Backmann, Kärki, Leone; Truog, Schlagenhauf; Graf; Baechler, Melnalksnis, Hinterkircher; Méméteau, Mettler, Reichle; Henry

HCC : Östlund (Cervino); Gehringer, Matewa; Smons, Del Ponte; Jaquet, Stampfli; Andersson; Bengtsson, Achermann, Andersons; Fuhrer, Topping, Schweri; Carbis, In-Albon, Eugster; Dubois, Privet, Voirol; Suter

Notes

HCC sans Olden, Rüegsegger, Ulmer, Augsburger