Partager:

Fête réussie aux Mélèzes

23 oct 2022 Résumé

L’opération stade plein a été un succès : 5000 spectateurs garnissaient les gradins des Mélèzes dimanche soir pour la venue de Sierre, soit une patinoire aussi pleine qu’elle peut l’être. Sur la glace, le HC La Chaux-de-Fonds a fait l’essentiel en première période, se contentant de saler l’adition par la suite. Une large victoire 7-2 qui encouragera, on l’espère, les supporters d’un soir à revenir.  

Nullement impressionné par un public bien plus nombreux que de coutume, Achermann était le premier à se montrer dangereux. Il tentait un tir direct sur la première action chaux-de-fonnière mais son essai passait à côté. L’action est à l’image du début de rencontre, avec un HCC qui prenait le jeu à son compte et se créait des ouvertures. Il a toutefois fallu attendre une pénalité sierroise pour débloquer le tableau d’affichage. Matewa faisait trembler les filets d’un tir puissant de la ligne bleue (6e).

 Pour leur deuxième réussite, les Abeilles n’avaient pas besoin d’attendre le coup de sifflet de l’arbitre. C’est pendant la pénalité différée qu’In-Albon doublait la mise après un renvoi multiple de Giovannini. C’est les quatre fers en l’air que l’attaquant chaux-de-fonnier fêtait sa réussite (9e). Les Valaisans n’avaient pas fini de souffrir. Andersson récupérait la rondelle derrière la cage et servait Achermann au premier poteau, qui ne manquait pas la cible (10e).

Ce n’était pas terminé. Schweri tentait sa chance et Giovanni pensait avoir arrêté la rondelle entre ses jambières, mais le puck avait continué son chemin. Matewa n’avait plus qu’à le pousser au bon endroit pour aggraver la marque (17e). Les Valaisans ne baissaient pas les bras et revenaient au score avant la pause. Perron profitait d’un rebond accordé par Östlund sur un tir de Castonguay pour débloquer le compteur de son équipe (19e).

Giovannini faisait les frais du premier tiers-temps de son équipe. Après le thé, il était remplacé par Noah In-Albon, frère de, lequel ne conservait pas ses filets inviolés très longtemps. Dubois profitait d’un puck poussé par Voirol pour redonner quatre longueurs d’avance à ses couleurs (22e). Cet écart confortable ne poussait pas les Chaux-de-Fonniers à faire le spectacle. La rencontre perdait en intensité au fil des minutes. Andersson augmentait encore l’avance de son équipe avant la deuxième pause (38e).  

Les Valaisans n’ont pas baissé les bras pour autant. Ils ont pris le contrôle du jeu dès le début de l’ultime période, forçant les jaune et bleu à resserrer les rangs en défense. Mais ce sursaut n’a débouché sur rien. Au contraire, Bengtsson aggravait la marque d’un tir qui semblait pourtant arrêtable (53e). Pour l’anecdote, on précisera que Sierre a réduit la marque en contre, et en infériorité numérique, dans la dernière minute. Reste qu’une victoire aussi large devrait encourager certains à retrouver le chemin des Mélèzes. /mwi

HC La Chaux-de-Fonds – HC Sierre 7-2 (4-1 2-0 1-1)

Les Mélèzes : 5000 spectateurs (guichets fermés).
Arbitres : MM. Castelli et Holm, Ammann et Humair.
Pénalités :  1 x 2’ (Privet) contre La Chaux-de-Fonds. 3 x 2’ (Reynaud, Fellay, M. Montandon) contre Sierre.
Buts : 6e Matewa (Schweri, Carbis, à 5 contre 4) 1-0. 9e (8’38’’) In-Albon (à 6 contre 5, pénalité différée) 2-0. 10e (9’40’’) Achermann (Andersson) 3-0. 17e Matewa (Schweri) 4-0. 19e Perron (Castonguay, Bonvin) 4-1. 22e Dubois (Voirol) 5-1. 38e Andersson (Andersons, Achermann) 6-1. 53e Bengtsson 7-1. 60e Reynaud (à 4 contre 5 !) 7-2.
La Chaux-de-Fonds : Östlund, Gehringer, Matewa, Smons, Del Ponte, Jaquet, Stampfli, Andersson, Bengtsson, Achermann, Andersons, Carbis, L. In-Albon, Eugster, Dubois, Privet, Voirol, Fuhrer, Suter, Schweri, Rüuegsegger.
Sierre : Giovannini (21e N. In-Albon), Casserini, M. Montandon, Berthoud, Maret, Meyrat, Dozin, Brantschen, Voljejnicek, A. Montandon, Dolana, Perron, Bougro, Castonguay, Perrenoud, Bonvin, Riat, Dayer, Fellay Reynaud.
Notes : La Chaux-de-Fonds joue sans Topping, Ulmer, Olden ni Augsburger (blessés). Perron et Matewa sont élus meilleur joueur de chaque équipe. Le coup d’envoi de la rencontre est donné par Miss et Mister Fête des Vendanges.