Partager:

Une 4ème victoire de rang sans coup férir

28 oct 2022 Résumé

Exception faite de Yannick Stampfli (avec Bienne), c'est avec la même équipe que le HCC effectuait le long voyage de la Lonza Arena en ce vendredi soir. Leonardo Fuhrer faisait office de 13ème attaquant, alors que Stefan Rüegsegger retrouvait une place dans l'alignement de base. De son côté, Dany Gelinas devait faire sans étrangers. Après le départ de Linus Klassen pour raison familiales, c'est Francis Paré qui aurait annoncé ne pas être satisfait de sa situation en Haut-Valais. Même avec l'enthousiasme de son fabuleux match de mardi, le HCC se devait d'être attentif face à une équipe qui cherche encore sa vitesse de croisière, alors que son rythme actuel se situe plutôt à une victoire, suivie de deux défaites (Viège a gagné son dernier match, donc...en toute logique). La banderolle affichée par les Ultras valaisans ne laissaient aucun doute sur le fait que tout ne tourne pas rond en Haut-Valais.

Ce sont les Viégeois qui prenaient l'initiative dès l'entame du match, sans se montrer toutefois incisifs devant les buts de Viktor Östlund. Les visiteurs se contentaient de quelques contres et c'est lors d'un de ceux-ci que Stefan Rüegsegger allait ouvrir la marque (7ème) suite à une passe de Kay Suter dans la diagonale. Le scénario restait le même après-coup avec des valaisans conservant le puck le plus souvent et des Abeilles agissant en contre. Sebastian Bengtsson avait une chance de doubler la mise à la 10ème. Ce n'était que partie remise puisque Oliver Achermann interceptait un puck remis dans l'axe par Melvin Merola à l'entame de la 13ème minute. Seul devant Reto Lory, l'international autrichien ne laissait aucune chance au gardien local. Ce but mettait un coup d'assommoir au moral des Hauts-Valaisans qui laissaient dérouler jusqu'à la première sirène sans se montrer dangereux un seul instant.

La pression mise d'entrée de tiers par les hommes de Dany Gelinas n'allait pas faire long feu, puisque les visiteurs allaient prendre le jeu à leur compte et se montrer le plus souvent dangereux, même si le score ne bougeait pas. Il fallait attendre la mi-match pour voir les joueurs viégeois reprendre le contrôle du jeu, mais juste le temps de l'écrire. Le HCC semblait à ce moment du match imperturbable. Les hommes de Louis Matte allaient même inscrire le 3ème but (36ème), mettant ainsi fin à une belle séquence de domination dans le camp valaisan, la première ligne s'entendant comme larrons en foire pour faire tourner les joueurs locaux en bourrique. Oliver Achermann se rappelait au bon souvenir de ses ex-coéquipiers en inscrivant sa 2ème réussite personnelle de la soirée. La première pénalité du match était sifflée peu après cette réussite, avec Lucas Matewa dans le rôle du méchant (37ème). L'incapacité des joueurs du lieu à s'installer dans le camp chaux-de-fonnier irritait les spectateurs et les sifflets commençaient à se faire retentir. C'est avec cet avantage de 3 unités que les Abeilles rejoignaient les vestiaires après 40 minutes.

 Il fallait attendre la 48ème pour assister au premier fait de jeu de ce 3ème tiers. Après avoir séché Ferdy Riatsch, Sandis Smons de faisait punir par les arbitres. La réaction trop virulente des joueurs valaisans valait à Dan Weisskopf de se faire punir également. Les deux joueurs étaient rejoints 90 secondes plus tard par Oliver Heinen, coupable d'une charge dans le dos de Lucas Matewa. Il était rejoint par Stefan Rüegsegger, qui avait réagi à la charge. Les arbitres signifiaient ainsi que ce sont eux qui punissaient les coupables. Le HCC allait finalement se retrouver en infériorité suite à une faute sifflée un brin sévèrement contre Karim Del Ponte (50ème). C'est encore une fois le HCC qui se montrait dangereux durant la séquence, par Oliver Achermann . Viège allait se créer sa première vraie grosse occasion à la 55ème, mais le puck échappait à Raphael Kuonen. Sur le contre, Lucas Matewa était à deux doigts d'inscrire un nouveau but pour ses couleurs, mais c'était deux doigts de trop. La fin de match n'était que remplissage, Dany Gelinas renonçant même à jouer le tout pour le tout en ne sortant pas Reto Lory. 

 

EHC Viège - HC La Chaux-de-Fonds 0-3 (0-2; 0-1; 0-0)

Lonza Arena de Viège, 2693 spectateurs

Arbitres : MM. Hungerbühler et Weber, assistés de MM. Duc et Micheli

Buts

  • 06'02 Rüegsegger (Suter, Matewa) 0-1
  • 12'06 Achermann 0-2
  • 35'06 Achermann (Jaquet, Bengtsson) 0-3

Pénalités

EHCV : 2 x 2''

HCC : 4 x 2' (Matewa, Smons, Rüegsegger, Del Ponte)

Equipes

EHCV : Lory (Ritz); Heinen, Weisskopf; Eigenmann, Gähler; Ahlströhm, Furrer; Eggenberger; Scheel, Mäder, Kuonen; Forget, Chiraiev, Bogdanoff; Riatsch, Wüst, Merola; Haberstisch, Ritz, Oehnen

HCC : Östlund (Cervino); Gehringer, Matewa; Smons, Del Ponte; Jaquet, Andersson; Bengtsson, Achermann, Andersons; Carbis, In-Albon, Schwwery; Voirol, Privet, Dubois; Eusgter, Suter, Rüegsegger; Fuhrer

Notes

HCC sans Ulmer, Olden, Topping, Augsburger (blessés)

 

Oliver Achermann et Oliver Heinen sont désignés meilleur joueur de chaque équipe