Partager:

La montagne a accouché d'une Souris

01 nov 2022 Résumé

C'est une équipe quelque peu remaniée qui avait fait le déplacement du Kleinholz. En effet, en plus de la blessure d'Axel Andersson, Louis Matte devait composer sans son topscorer, Oliver Achermann, touché lors de l'entraînement du matin. Pour palier à ses défections, les Abeilles pouvaient compter avec les renforts de Bastien Pouilly (défenseur du HC Ajoie), et d'Eliot Berthon (attaquant du Genève-Servette), les deux joueurs ayant aussi besoin de jouer. Kay Suter prenait place au centre de la première triplette chauxoise, alors que Loïc In-Albon allait évoluer en défense, comme lors de la fin du match contre les Rockets. 

Avec l'affrontement des deux meilleures attaques et des deux meilleures défenses, le match de ce soir pouvait être considéré comme match au sommet,  même si le championnat est encore long. De plus, chaque équipe ne se présentait qu'avec un seul étranger. Compte tenu de l'efficacité des protagonistes en situation de power-play, il faudrait être attentif à ne pas prendre de pénalités stupides. 

C'est d'ailleurs le premier fait de jeu intervenu lors de ce tiers initial, les deux équipes s'étant montrées assez prudentes jusque-là. A la 6ème minute, en effet, Florian Schmuckli se faisait punir par les arbitres, mais les Soleurois mettaient beaucoup de pression sur le porteur du puck chaux-de-fonnier, avec pour effet d'empêcher les Abeilles de s'installer un tant soit peu dans le camp adverse. C'est peu après le retour au jeu du joueur puni qu'Olten allait ouvrir la marque par Lukas Lothak (7ème). Les visiteurs ne s'en laissaient pas compter, preuve en est le déboulé de David Eusgter, après avoir chipé le puck à Eliot Antonietti à la ligne bleue, mais son essai en backhand était stoppé par le jeune Lucas Rötheli. Le HCC avait ses occasions mais manquait un peu de percussion dans le geste final, au contraire d'Olten qui allait doubler la mise à 67 secondes de la première sirène par Sean Collins, lequel touchait suffisamment le puck remis en retrait par Stanislav Horansky pour tromper Viktor Östlund.

Le 2ème tiers démarrait fort pour Olten qui mettait beaucoup de pression d'entrée de jeu. Mais c'est le HCC qui se créait la première grosse occasion du tiers par Daniel Carbis, dont le tir était repoussé par la latte, après 90 secondes de jeu. Le HCC continuait sur sa lancée et prenait le jeu à son compte, du moins jusqu'à la pénalité sifflée contre Arnaud Jaquet. Le box-play chauxois, mis sous pression, résistait bien et le contre emmené par Toms Andersons aurait pu déboucher au moins sur une pénalité, le joueur letton ayant été quelque peu retenu par son adversaire. Ce n'était que partie remise puisqu'un nouveau contre chaux-de-fonnier allait déboucher sur la réduction du score, de la canne d'Eliot Berthon (32ème). Les cinq dernières minutes du tiers médian étaient à l'avantage des gens du lieux, et le HCC allait se retrouver à 4 contre 5 après un surnombre. En fin de tiers toutefois, Viktor Oejdemark se faisait punir pour avoir empeché fautivement un nouveau contre chauxois.  

Les débats étaient certes animés en ce début de 3ème tiers, mais sans de vraies grosses occasions. Le HCC allait se retrouver encore une fois avec un homme de moins, pour une faute sifflée contre Arnaud Jaquet, 54 secondes plus tard, c'est Lucas Matewa qui subissait les foudres arbitrales. La bonne résistance des Abeilles leur redonnait de l'allant et celles-ci se montraient dangereuses une fois la tempête passée. Stanislav Horansky dégageait un puck hors zone et se faisait punir justement à la 53ème. L'agressivité des Souris était difficile à gérer pour que le power-play chauxois ne puisse s'installer efficacement. Le retour d'Horansky n'allait pas permettre à Olten de rejouer à 5 puisque Sylvan Wyss se faisait punir à son tour. Lucas Rötheli mettait son veto sur les tentatives chauxoises. Louis Matte sortait son gardien à 80 secondes du terme et prenait son temps mort sur l'arrêt de jeu suivant. Olten allait cependant inscrire le 3ème but dans la cage vide à 62 secondes du terme de la rencontre.C'est toujours dans la cage vide qu'Eliot Antonieti allait donner une marque finale à la rencontre.

 

EHC Olten - HC La Chaux-de-Fonds 4-1 (2-0; 0-1; 2-0)

Patinoire du Kleinholz, 2888 spectateurs

Arbitres : MM. Hungerbühler et Staudenmann, assistés de MM. Micheli et Gurtner

 

Buts

  • 06'58 Lhotak (Sterchi) 1-0
  • 18'53 Collins (Horansky, Neukomm) 2-0
  • 31'04 Berthon 2-1
  • 58'58 Horansky (Collins, Kast, cage vide) 3-1
  • 59'50 Antonietti (cage vide) 4-1

Pénalités

EHCO : 4 x 2'

HCC : 4 x 2' (Jaquet (2), surnombre, Matewa)

Equipes

EHCO : Rötheli (Liechti); Schmuckli, Antonietti; Oejdemark, Leeger; Seiler, Hächler; Heughebaert; Horansky, Collins, Neukomm; Lhotak, Haussener, Sterchi; Schwinger, Dal Pian, Mosimann; Wyss, Kast, Hüsler

HCC : Östlund (Cervino); Gehringer, Matewa; Smons, Del Ponte; In-Albon, Jaquet; Pouilly; Bengtsson, Suter, Andersons; Carbis, Berthon, Schweri; Eugster, Fuhrer, Rüegsegger; Dubois, Privet, Voirol

Notes

HCC sans Ulmer, Olden, Topping, Augsburger, Andersson, Achermann