Partager:

Un blanchissage pour reprendre sa marche en avant

03 nov 2022 Résumé

Les mauvaises nouvelles s'enchaînent pour le HCC puisque c'est au tour de Sandis Smons de rejoindre l'infirmerie chauxoise. Avec un nouveau défenseur en moins, le HCC pouvait compter avec l'apport de Yannick Stampfli, en provenance de Bienne, alors que Bastien Pouilly était quant à lui retenu avec le HC Ajoie. Pour essayer de donner plus de percussion à son équipe, Louis Matte effectuait une rocade au sein de ces joueurs de centre. Seul Berthon continuerait à évoluer avec Daniel Carbis et Kay Schweri.

Quand on connaît l'intensité mise par Julien Privet dans son jeu, on ne pouvait pas s'étonner de le voir aller récupérer un puck dans le camp bâlois et d'effectuer une passe en retrait que Sebastian Bengtsson mettait au fond, après 32 secondes de jeu. Le HCC ne relâchait pas la pression et pouvait même prétendre inscrire le 2ème sur un envoi de Lucas Matewa, mais le gardien bâlois repoussait le puck in extremis. Il faudra attendre finalement la 10ème minute pour voir le score évoluer en faveur des hommes de Louis Matte, via un petit bijou d'Eliot Berthon, qui passait la défense bâloise en revue avant de coucher Fabio Haller et loger le puck au bon endroit. La pénalité sifflée contre Lucas Matewa ne permettait pas aux hommes d'Eric Himelfarb, promu coach en l'absence de Christian Weber, de se montrer dangereux. Les Abeilles avaient visiblement bien digéré la défaite de mardi et pouvaient rejoindre les vestiaires avec cet avantage de deux buts, acquis après vingt minutes. 

Le scénario changeait quelque peu dès l'entame du tiers médian. Les Bâlois mettaient plus de pression sur l'arrière-garde chauxoise qui avait parfois bien de la peine à se défaire des joueurs locaux, agressifs. Viktor Östlund était obligé de sortir le grand jeu à qelques reprises et ce n'est pas la pénalité sifflée contre Daniel Carbis qui allait arranger les affaires des visiteurs. Heureusement pour les Abeilles, les locaux étaient maladroits et David Slabatnig doit encore se demander comment le puck lancé à courte distance des buts chaux-de-fonniers n'a pas touché sa cible. Le HCC allait toutefois se défaire de l'emprise bâloise à la faveur de la première pénalité sifflée contre les Bâlois (Büsser, 31ème). Le HCC allait encore creuser l'écart par Leonardo Fuhrer qui finalisait une action initiée par Ludo Voirol,qui contournait la cage. Les arbitres mettaient un temps fou avant de valider cette réussite, le staff bâlois ayant demandé de visualiser les images sur une action bâloise lors de laquelle David Eugster avait sauvé sur la ligne. Ce n'était finalement qu'une péripétie puisque le HCC augmentait son avance peu après l'engagement par Kai Schweri, bien servi par Eliot Berthon (37ème), les deux hommes se rendant ainsi la politesse par rapport au 2ème but chaux-de-fonnier.  

Goûtant peu au scre actuel, les joueurs bâlois faisaient preuve d'une certaine nervosité et les contacts devenaient plus durs. Le HCC pouvait évoluer avec un homme de plus durant deux minutes, sans succès toutefois. Une situation chaude devant le buts chauxde-fonniers était suivie par une situation chaude devant Fabio Haller. Le score ne bougeait pourtant plus. A la 51ème, Jaison Dubois commettait une faute qui valait à son équipe de jouer en infériorité numérique. A l'instar des autres séquences, le HCC n'était pas vraiment mis en danger et ce sont même les visiteurs qui se créaient les occasions les plus nettes. La 3ème tentative de supériorité pour le HCC allait déboucher sur la 5ème réussite chaux-de-fonnière, de la canne de Loic In-Alban, déviant un essai de Sebastian Bengtsson, Mike Wyniger n'ayant eu le temps de chauffer le banc des polissons que durant 14 secondes. Jaison Dubois allait quant à lui prendre sa 2ème pénalité de la soirée (55ème). Yanick Stàmpfli allait lui succéder alors qu'il restait moins de deux minutes de jeu dans le match. Les joueurs chaux-de-fonniers ne facilitaient pas l'obtention d'un 2ème blanchissage, mais les Bâlois n'arrivaient pas à inscrire le but de l'honneur.

Quoi de mieux qu'un blanchissage pour se relancer après une défaite ?

 

EHC Bâle  - HC La Chaux-de-Fonds 0-5 (0-2; 0-2; 0-1)

Sankt-Jakob Arena, 972 spectateurs 

Arbitres : MM. Blasbalg et Mollard, assistés de MM. Pitton et Baumgartner

Buts

  • 00'32 Bengtsson (Privet) 0-1
  • 09'25 Berthon (Schweri, Carbis) 0-2
  • 35'12 Fuhrer (Voirol) 0-3
  • 36'30 Schweri (Berthon) 0-4
  • 53'22 In-Albon (Bengtsson, 5c4) 0-5

Pénalités

HCB : 3 x 2'

HCC : 5 x 2' (Matewa, Carbis, Dubois (2), Stampfli)

Equipes

EHCB : Haller (Henauer); Zubler, Nater; Füllemann, Molina; Wyniger, Bachofner; Büsser; Stukel, Schwab, Dähler; Schwarzenbach, Olausson, Sablatnig; Berger, Rexha, Näf; Cavalleri, Kiss, Schenllmann; Alihodzic

HCC : Östlund (Cervino); Gehringer, Matewa; Stampfli, Del Pnte; In-Albon, Jaquet; Bengtsson, Privet, Andersons; Carbis, Berthon, Schweri; Eugster, Suter, Rüegsegger; Dubois, Fuhrer, Voirol

Notes

HCC sans Smons, Augsburger, Andersson, Olden, Topping, Ulmer, Achermann (blessés), avec Berthon (GS) t Stampfli (Bienne) en licence B

 

Viktot Östlund et Martin Alihodzic sont désignés meilleurs joueurs de chaque équipe