Partager:

La pause arrive à point nommé

05 nov 2022 Résumé

La soirée a été longue samedi aux Mélèzes. Ce dernier match avant la pause a mis aux prises deux équipes fatiguées, qui n’ont pas joué à leur meilleur niveau. Il a fallu recourir aux penalties pour désigner un vainqueur. Le HC La Chaux-de-Fonds a pris le meilleur sur Thurgovie 3-2 et peut maintenant prendre un peu de repos.  

C’est toujours sans de nombreux titulaires incontournables que le HCC s’est embarqué pour tenter de faire plier Thurgovie pour la première fois cette saison. Et comme lors des précédentes confrontations entre les deux équipes, les Alémaniques ne s’en sont pas laissé compter. Ils ont été les premiers à se montrer dangereux, par Döpfner d’abord (1re), puis par Ganz (2e), tandis que les Abeilles peinaient à sortir leur dard.

Les Chaux-de-Fonniers trouvaient peu à peu leur marque, même si la plus grosse occasion était celle de Schweri, qui récupérait un puck à la suite d’une mésentente entre deux Thurgoviens à la ligne bleue. Parti tout seul, l’ailier perdait son duel face à Rüegger (12e). Il fallait une pénalité pour débloquer le tableau d’affichage. En supériorité numérique, In-Albon glissait la rondelle depuis derrière le but à Suter, dans le slot, qui ouvrait la marque (16e).

Loin du hockey champagne des dernières rencontres à domicile, le match peinait à enthousiasmer les foules. Les deux équipes, visiblement fatiguées, n’ont pas présenté leur meilleur jeu. Le HCC ne parvenait guère à se procurer de véritables occasions de marquer, et il finissait par concéder l’égalisation, quand Döpfner récupérait un rebond dans le slot (32e).  Le même homme donnait l’avantage à ses couleurs dans la foulée, d’un magnifique tir dans la lucarne (34e).

Ce retournement de situation plongeait les Mélèzes dans un silence glacial. Il fallait une réussite de Rüegsegger pour réveiller le public. Servi par Eugster, le numéro 89 remettait les deux équipes dos à dos d’un tir du poignet (37e). Le HCC terminait la période en subissant la pression adverse, mais sans encaisser.

Privé d’In-Albon dès la fin de la première période, puis de Schweri, Louis Matte était contraint de brasser ses lignes. On voyait ainsi Cabris prendre ses quartiers en défense. Visiblement épuisés, les Chaux-de-Fonniers se battaient valeureusement pour rester dans la course, grandement aidé par un Östlund très attentif.  Aucune des deux équipes ne parvenaient à passer l’épaule avant la fin du temps réglementaire.

Entre la fatigue des protagonistes et des arbitres bien décidés à ne siffler aucune faute, même grossière, les prolongations ont débouché sur un spectacle relativement indigeste. Les tirs au but ont amené leur dose de suspense. La victoire est tombée grâce à Bengtsson, au début de la 2e série de penalties, qui réussissait là où Knellwolf ratait son coup.

 

HC La Chaux-de-Fonds – HC Thurgovie 3-2 tab (1-0 1-2 0-0 0-0)

Les Mélèzes : 2300 spectateurs.
Arbitres : MM. Erard et Dehaen, Nater et Goncalves.
Pénalités :  1 x 2’ (Carbis) contre La Chaux-de-Fonds. 5 x 2’ (Forrer, Parati, Kühni, Loosli, Döpfner) contre Thurgovie.
Buts : 16e Suter (In-Albon, Andersons, à 5 contre 4) 1-0. 32e Döpfner (Knellwolf) 1-1. 34e Döpfner 1-2. 37e Rüegsegger (Eugster) 2-2.
Tirs au but : Elo manque 0-0. Rüegsegger manque 0-0. Hobi manque 0-0. Bengtsson marque 1-0. Knellwolf marque 1-1. Andersons marque 2-1. Loosli marque 2-2. Suter manque 2-2. Stehli manque 2-2. Privet manque 2-2. Bengtsson 3-2. Knellwolf manque 3-2.
La Chaux-de-Fonds : Östlund, Gehringer, Matewa, Stampfli, Del Ponte, In-Albon, Jaquet, Bengtsson, Privet, Andersons, Carbis, Berthon, Schweri, Eugster, Suter, Rüegsegger, Dubois, Fuhrer, Voirol, Rais.
Thurgovie : Rüegger, Forrer, Rundqvist, Janett, Kühni, Ganz, Parati, Soracreppa, Döpfner, Hobi, Knellwolf, Stehli, Pelletier, Elo, Baumann, Lehmann, Loosli, Etter, Jolliet, Berri, Salamin.
Notes : La Chaux-de-Fonds joue sans Achermann, Olden, Topping, Andersson, Ulmer, Augsburger ni Smons (blessés) mais avec Stampfli (licence B, Bienne) et Berthon (licence B, Genève Servette). Touché à la 17e minute, In-Albon ne réapparait plus. Thurgovie joue avec Ganz (licence B, Kloten). Döpfner et Rüegsegger sont élus meilleur joueur de chaque équipe.