Partager:

Départ raté mais retour réussi !

15 nov 2022 Résumé

Malmené en première période, mené au score jusqu’au début de l’ultime période, le HC La Chaux-de-Fonds est revenu de très loin face aux GCK Lions pour s’imposer 6-5 aux prolongations. Le HCC a eu besoin de trente minutes de jeu pour se remettre de la pause internationale, mais il a fait preuve d’un caractère encourageant pour la suite.

Les GCK Lions sont clairement arrivés aux Mélèzes avec un esprit conquérant. Ils ont rapidement imposé leur jeu et leur rythme à des Chaux-de-Fonniers qu’on a vu mieux inspiré. Östlund permettait à son équipe de rester dans le match en imposant plusieurs fois son veto, notamment deux fois en quelques secondes face à Baechler quand sa défense était battue (3e). Mais les bonnes intentions du portier jaune et bleu ne suffisaient pas. A force de dominer, les Zurichois ouvraient la marque quand Leone envoyait au fond un puck reçu de Mettler depuis derrière la cage (4e).

Le HCC n’avait pas le temps de laisser le doute s’installer. Il profitait d’une pénalité sifflée contre Büsser pour revenir au score par Achermann, toujours diablement efficace. Le centre n’avait besoin que de douze secondes de supériorité numérique pour gommer l’avantage zurichois (6e). La parité, malheureusement, ne durait pas. Un puck perdu en zone neutre et Schalgenhauf se présentait seul face à Östlund, qui cédait. Les Lionceaux reprenaient l’avantage et continuaient de dominer la rencontre (8e).

Si la première supériorité avait permis au HCC de revenir au score, il n’en allait pas de même de la deuxième. Surpris en contre, les hommes de Louis Matte se retrouvaient menés de deux longueurs (15e) et les Zurichois n’avaient rien volé.

Incapables de retrouver leur énergie de la première partie du championnat, les Abeilles étaient constamment malmenées par des Zurichois organisés, disciplinés et volontaires. Il fallait attendre la 28e minute pour les voir se créer une grosse occasion de revenir au score. Mais le cafouillage ne débouchait sur rien, malgré un puck arrêté à vingt centimètres devant le but vide. Rageant !

Cette occasion sonnait le réveil des troupes. Dans les minutes qui suivaient, le HCC sortait la tête de l’eau et montrait enfin le visage qu’on lui connaît depuis le début de la saison. Un sursaut suivi d’effets puisqu’Eugster réduisait la marque sur un superbe service de Fuhrer (31e). L’élan des Meuqueux était malheureusement coupé par deux pénalités successives. À 5 contre 3, les Lions ne se faisaient pas prier et reprenaient leurs aises (35e). L’espoir refleurissait juste avant la pause, quand Andersons réduisait la marque en profitant d’un renvoi de Zumbühl (39e).

Irréprochable jusque-là, le dernier rempart zurichois offrait l’égalisation au HCC en se faisait surprendre par un tir anodin d’Achermann, contré par un défenseur et qui le prenait à contre-pied (44e). Parti seul en contre, Dubois avait le puck de la victoire au bout de la canne mais ne parvenait pas à conclure (47e). Dans la même position, Melnalksnis touchait le poteau. La rencontre – et la patinoire – s’éveillait enfin.

Revenus de nulle part, les Chaux-de-Fonniers prenaient l’avantage grâce à Suter qui glissait la rondelle dans un trou de souris pour inscrire le cinquième (53e). On croyait alors la situation définitivement renversée. C’était sans compter sur qui inscrivait une troisième réussite personnelle et remettait tout le monde dos à dos (54e).

Le temps réglementaire se terminait avec deux équipes quasiment arrêtées après qu’Eugster a subi une énorme charge peu après avoir manqué de peu de marquer le but de la victoire. Un but qui arrivait après 20 secondes de prolongation grâce au duo Andersons-Bengtsson. Si l’attaque chaux-de-fonnière a retrouvé ses marques après une moitié de match compliquée, on peut s’inquiéter de l’arrière-garde, décimée  par les absences.

HC La Chaux-de-Fonds – GCK Lions 6-5 (1-3 2-1 2-1 1-0)

Les Mélèzes : 2052 spectateurs.
Arbitres : MM. Fausel et Jordi, Wermeille et Duc.
Pénalités :  4 x 2’ (Carbis, Andersson, surnombre, Dubois) contre La Chaux-de-Fonds. 4 x 2’ (Büsser, Backman, Graf, Blaser) contre GCK Lions.
Buts : 4e Leone (Mettler, Murer) 0-1. 6e Achermann (Andersons, Bengtsson, à 5 contre 4) 1-1. 8e Schlagenhauf (Büsser) 1-2. 15e Kärki (Henry, à 4 contre 5 !) 1-3. 31e Eugster (Fuhrer, Suter) 2-3. 35e Leone (Graf, Backman, à 5 contre 3) 2-4. 39e Andersons (Bengtsson, Achermann) 3-4. 44e Achermann 4-4. 53e Suter (Fuhrer) 5-4. 54e Leone (Meier, pénalité différée) 5-5. 61e Andersons (Bengtsson) 6-5.
La Chaux-de-Fonds : Östlund, Gehringer, Matewa, Andersson, Del Ponte, Jaquet, Christe, Bengtsson, Achermann, Andersons, Carbis, Privet, Rüegsegger, Eugster, Suter, Fuhrer, Dubois, Cavalleri, Voirol, Nappiot.
GCK Lions : Zumbühl, Sejejs, Meier, Büsser, Landolt, Blaser, Burger, Mettler, Kärki, Leone, Backman, Schlagenhauf, Graf, Henry, Diem, Truog, Hinterkircher, Melnalksnis, Baechler, Schaller.
Notes : La Chaux-de-Fonds joue sans Ulmer, Augsburger, Olden, Topping, In-Albon ni Schweri (blessés) mais avec Christe (licence B Bienne), Cavalleri (licence B Genève-Servette) et Nappiot (U20 HCC). Matewa ne réapparait plus dès le milieu du 2e tiers-temps. Temps mort pour GCK Lions (31e). Tir sur le poteau de Blaser (34e) et Melnalksnis (48e). Eugster et Leone sont élus meilleur joueur de chaque équipe.