Partager:

3 points chèrement acquis

18 nov 2022 Résumé

C'est typiquement le match-piège que le HCC allait entamer ce soir au Deutweg de Winterthur. Avec deux blessés supplémentaires (Matewa et Voirol), Louis Matte allait devoir composer avec les apports de plusieurs licences B (Cavalleri, Chanton et Christe), en plus d'Eliot Berthon, qui devrait être présent jusqu'à la fin de la saison (sauf exception). Autre bonne nouvelle, le retour au jeu de Kay Schweri, dont l'entente avec Berthon et Carbis est excellente. Si je parle de match-piège, c'est aussi parce que Winterthur est allé gagner à Viège, équipe qui avait changé de visage au moment du limogeage de Dany Gelinas. 

Le HCC allait rapidement mettre les choses au point en dominant le jeu, mais surtout en ouvrant le score par Gaël Christe (6ème), dont le tir était masqué par les attaquants chaux-de-fonniers. Moins de 150 secondes plus tard, Oliver Achermann reprenait victorieusement un puck qui rebondissait devant les buts zürichois. Tout doute était dissipé, d'autant plus que la première vraie occasion des joueurs locaux se déroulait à la 13ème minute, le tir de Wilkins rasant de près les buts de Viktor Östlund. La première pénalité sifflée contre les gens du lieux (Thévoz, 14ème), coïncidait avec l'arrivée des Ultras chauxois. Les débats s'équilibraient quelque peu, mais le HCC allait encore avoir une occasion alors que Barbei se faisait punir à la 18ème. Le HCC profitait cette fois de cette occasion puisque Leonardo Fuhrer reprenait une passe en retrait de Daniel Carbis et fusillait Loïc Galley pour la 3ème réussite des visiteurs. 

Le 2ème tiers allait être marqué par la blessure d'Axel Andersson, projeté contre la bande et atterissant la tête la première. Le défenseur allait être évacué sur une civière, alors que Gianluca Barbei, au contact du joueur allait continuer à évoluer avec son équipe, comprenne qui pourra ! Le HCC allait pouvoir évoluer avec un homme de plus à deux reprises durant cette période intermédiaire, mais n'arrivait pas à creuser l'écart. Profitant d'une nouvelle coupure du streaming, Mat Wilkins avait entretemps réduit l'écart.

Dès l'entame du 3ème tiers, le HCC montrait de meilleures intentions, sans doute sermonnés par Louis Matte mais rassurés aussi par les nouvelles de l'état de santé d'Axel Andersson. A deux reprises, le HCC allait évoluer avec un homme de moins, les deux fois pour des fautes sur Gianluca Barbei (Berthon et Privet). Le joueur zürichois allait se venger fautivement et permettait au HCC de jouer avec un homme de plus durant deux nouvelles minutes. Malgré quelques occasions, le score n'évoluait pourtant pas. C'est au contraire Winti qui réduisait le score à 86 secondes de la fin du temps réglementaire, alors que le gardien zürichois avait déserté sa cage. Toms Andersons allait cependant permettre au HCC de reprendre deux longueur d'avance à 61 secondes du terme, dans la cage vide.

 

EHC Winterthur - HC La Chaux-de-Fonds 2-4 (0-3; 1-0; 1-1)

Eishalle du Deutweg, Winterthur, 527 spectateurs

Arbitres : MM Blasbalg et Weber, assistés de MM. Nater et Micheli

 

Buts

  • 05'50 Christen (Andersons) 0-1
  • 08'23 Achermann (Andersons, Bengtsson) 0-2 
  • 19'28 Fuhrer (Carbis, Privet, 5c4) 0-3
  • 34'55 Wilkins (Ramel) 1-3
  • 58'34 Ramel (Wilkins) 2-3
  • 58'59 Andersons (Bengtsson) 2-4

Pénalités

EHCW : 5 x 2'

HCC : 2 x 2' (Berthon, Privet)

Equipes

EHCW : Galley (Shiyanov); Schüpbach, Bartholet; Steiner, Hunziker; Törmänen, thévoz; Deussen, Posch; Jobin, Hofstetter, Lekic; Barbei, Beglieri, Staiger; Ramel, Wilkins, Haldimann; Greuter, Valenza, Orlov

HCC : Östlund (Cervino); Gehringer, Chanton; Jaquet, Andersson; Christe, Del Ponte; Andersons, Achermann, Bengtsson; Eugster, Suter, Rüegsegger; Carbis, Berthon, Schweri; Dubois, Privet, Fuhrer; Cavalleri

Notes

HCC sans Voirol, Olden, Topping, Ulmer, Matewa, In-Albon, Augsburger (blessés), avec Chanton, Cavalleri et Christe (lic. B)

 

Mat Wilkins et Toms Andersons sont désignés meilleur joueur de chaque équipe