Partager:

Inarrêtable, le HCC fait tomber le leader

22 nov 2022 Résumé

Avec le retour de Viktor Östlund devant les filets et les apports des "Genevois" Sandis Smons et Ciancarlo Chanton, c'est un HCC certainement plus solide en défense qui prenait le chemin du Kleinholz, avec le retour au jeu de Loïc In-Albon. Daniel Carbis retrouvait quant à lui sa place en attaque. Même privés de Gary Nunn, Olten avait d'autres arguments à faire valoir que Langenthal. A noter encore au niveau des arbitres la présence de M. Blasbalg, qui faisait partie du quatuor arbitral lors de la blessure de Axel Andersson. 

Après une entame de match prudente de part et d'autre, on pouvait constater que le HCC commençait à prendre le dessus sur son adversaire et la première pénalité sifflée pour surnombre allait permettre au Abeilles d'ouvrir la marque, par Oliver Achermann qui reprenait le rebond accordé par Lucas Rötheli sur l'essai de Toms Andersons (10ème). Moins de deux minutes pus tard, les visiteurs doublaient la mise par Giancarlo Chanton, dont le tir du poignet, très précis, laissait le gardien soleurois tellement pantois que celui-ci cédait sa place à Dominic Nyffeler. Olten mettait quelques minutes à se remettre de ce coup d'assomoir, mais finissait par prendre le jeu à son compte dès le quart d'heure, mais en adressant seulement des tirs de loin qui ne mettaient pas Viktor Östlund en danger. La première sirène retentissait sur ce score, assez logique sur l'ensemble du tiers initial. 

Il ne fallait pas attendre le dernier moment pour aller boire un thé ou faire un tour aux toilettes, alors que Stephan Rüegsegger et David Eugster mettaient leurs efforts en commun pour inscrire le 3ème but chauxois après 76 secondes dans le tiers médian. Le HCC maîtrisait son sujet, du moins jusqu'à la 26ème minute, moment où Toms Andersons se faisait punir pour une crosse un peu haute. Olten se montrait toujours aussi inoffensif devant les buts chaux-de-fonniers et ne se créaient absolument aucune occasion. Par contre, Olten allait se monter plus menaçant alors que c'est un soleurois qui était sur le banc d'infâmie, à savoir Timo Haussener. Le HCC avait bien de la peine à s'emparer du puck face à la pression de hommes de Lars Leuenberger. Malgré tout, la montre défilait en faveur des visiteurs et Olten ne parvenait pas à réduire la marque durant ce deuxième tiers, malgré une pression de plus en plus forte.

C'est sur cette même lancée qu'Olten dominait le début de ce 3ème tiers. Et c'est fort logiquement finalement que Silvan Wyss allait trouver la faille à la 47ème minute. Les Abeilles tentaient immédiatement de réagir et de faire cesser cette domination soleuroise. A la 48ème, Loïc In-Albon se faisait punir, ce qui n'allait pas faciliter les choses. Durant 90 secondes, c'est à une vraie danse du scalp qui nous était donné d'assister. Fort heureusement, le HCC se retrouvait au complet sans que rien n'ait bougé à l'horloge centrale, exception faite du temps qui passe. Cela coïncidait aussi avec un changement de tactique du côté des Abeilles qui jouaient beaucoup plus haut et obligeaient ainsi les Souris à repartir de leurs bases pour tenter de reconstruire. Lars Leuenberger demandait un temps mort alors qu'il restait un peu plus de 3 minutes de jeu et sortait son gardien. C'est toutefois Toms Andersons qui allait marquer le 4ème dans la cage vide à 40 secondes de la fin du match. Mais ce n'était pas fini puisque Larri Leeger donnait au score une allure définitive 30 secondes plus tard..

Après avoir été battu 4-1 sur cette même patinoire, le HCC a pris une revanche éclatante face au leader du championnat et revient à 4 longueurs de cet adversaire qu'ail faudra affronter encore au Kleinholz le 20 décembre prochain. / JD

 

EHC Olten - HC La Chaux-de-Fonds 2-4 (0-2,0-1; 2-1)

patinoire du Kleinholz, 2502 spectateurs

Arbitres : MM. Stolc et Blasbalg, assistés de MM Pitton et Duc

Buts

  • 09'34 Achermann (Andersons, In-Albon, 5c4) 0-1
  • 11'27 Chanton (Schweri, Berthon) 0-2
  • 21'16 Eugster (Rüegsegger) 0-3
  • 47'06 Wyss (Leeger, Oejdemark) 1-3
  • 59'20 Andersons (Fuhrer, cage vide) 1-4
  • 59'50 Leeger 2-4

Pénalités

EHCO : 2 x 2'

HCC : 2 x 2' (Andersons, In-Albon)

Equipes

EHCO : Rötheli (11'27 Nyffeler); Schmuckli, Antonietti; Leeger, Oejdemark; Scheidegger, Hächler; Hänggi; Lhotak, Collins, Sterchi; Wyss, Kast, Hüsler; Derungs, Haussener, Weder; Schwinger, Heughebaert, Mosimann

HCC : Östlund (Huet); Gehinger, Chanton; Smons, Del Ponte; In-Albon, Jaquet; Christe; Bengtsson, Achermann, Andersons; Eugster, Fuhrer, Rüegsegger; Carbis, Berthon, Schweri; Dubois, Privet, Cavalleri

Notes

EHCO sans Maurer, Burcher, Nunn, Horansky, Dal Pian, Neukomm (blessés)

HCC sans Andersson, Olden, Voirol, Topping, Ulmer, Matewa, Augsburger (blessés), Suter (malade), Cervino (LHC), avec Chanton, Cavalleri et Smons (lic. B)

Oliver Achermann et Silvan Wyss sont désignés meilleur joueur de chaque équipe